En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus

X

Vacances pour tous !

45 % des Français ne partent pas en congés, notamment les familles les plus isolées et les plus fragilisées. Face à ce constat, les associations multiplient les initiatives pour les aider à sortir de leur environnement quotidien. La preuve avec trois d’entre elles, que la Fondation soutient.

 

Sport dans la Ville…ET VACANCES EN PLEINE NATURE DURANT L'ÉtÉ

« Au début, j’avais vraiment peur. Et puis, on m’a montré des photos : la piscine, le terrain de foot, des copains qui jouaient aux cartes. Alors je me suis lancé et je ne regrette pas. Ce sont mes premières vacances, et les plus belles ! » Jonathan, 9 ans, fait partie des 300 enfants qui participent chaque année à l’un des séjours organisés par l’association Sport dans la Ville.

Créée en 1998, celle-ci propose, tout au long de l’année, des activités sportives dans l’un de ses 46 centres implantés dans des quartiers défavorisés. Le soir et le week-end, ces lieux accueillent des jeunes de 6 à 25 ans pour des entraînements -misant sur les vertus du sport afin de développer le respect des autres, l’esprit d’équipe, l’envie de se dépasser... Autant de valeurs clé pour favoriser leur insertion sociale et œuvrer à l’égalité des chances.

Cette égalité se révèle particulièrement mise à mal durant l’été car la plupart de ces enfants, issus de milieu défavorisé, ne partent pas en vacances et restent, désœuvrés, dans leur quartier. C’est la raison pour laquelle l’association organise depuis 20 ans des séjours de vacances en hiver et en été - dans le Vercors et la Drôme Provençale- ainsi que des séjours à l’étranger : au Brésil, en Angleterre et en Inde. Des expériences qui se révèlent chaque fois une incroyable source d’épanouissement et de progression personnelle. Les enfants y font le plein de découvertes. Ils prennent confiance en eux, vont vers les autres, s’ouvrent à de nouveaux horizons.

Les bénéfices sont tels que l’association se fixe pour objectif d’ouvrir un troisième centre à Rillieux-la-Pape, également dans la Drôme provençale. D’une capacité d’accueil de 600 enfants durant l’été, ce lieu permettra aussi d’accompagner 50 jeunes dans l’obtention d’un diplôme d’animation (BAFA) et de créer une filière de formation pour les métiers de l’accueil, de l’hôtellerie et de la restauration. De l’ouverture au monde, à l’insertion professionnelle, une belle façon de réunir en un lieu toutes les missions de l’association.

 

Ma Chance Moi Aussi, La plage et la nature pour des enfants qui n’ont jamais quitté leur quartier

Créée en 2015, cette association est née d’une ambition aussi concrète qu’essentielle : donner la même chance à tous les enfants. Depuis 6 ans maintenant, elle s’attache à relever cet immense défi via la création de 9 lieux (essentiellement en Rhône-Alpes et en Ile-de- France), qui accueillent des enfants de 6 à 15 ans issus de quartiers défavorisés.

Misant sur une prévention précoce, cet accompagnement au long cours se déroule au fil de 700 heures par an, les enfants étant accueillis après l’école, le mercredi et les petites vacances. Tous bénéficient d’un soutien scolaire et participent à des activités sportives et culturelles ; le tout avec une conviction. Instruire ne suffit pas, il faut encadrer, éduquer de façon globale, développer le rapport aux autres et la confiance en soi, la construction de la personnalité et l’éclosion des talents...

Dans ce contexte, il était logique que l’association prolonge ses actions durant l’été. C’est désormais chose faite avec l’organisation de séjours dans une dizaine de centres de vacances loués par l’association : dans le Vercors, l’Ardèche ou au bord de la Méditerranée. Façon d’offrir un ailleurs à des enfants qui, pour la plupart, n’ont jamais quitté leur quartier. Façon aussi de leur apprendre la vie en communauté, développer leur autonomie et leur appétit de découvertes.

Les enfants ressortent tous grandis et transformés de ces expériences ; pour leur plus grand plaisir et celui de leurs familles qui contribuent financièrement (de façon symbolique) au séjour et sont totalement investies dans leur organisation. Une co-éducation qui constitue l’une des pierres angulaires de l’association, soucieuse de placer le respect et la dignité au cœur de son projet.

Les Chalets du Soleil, Des enfants en situation de handicap bien encadrés, des familles qui peuvent souffler

L’un est situé à deux pas des marais d’Oléron, l’autre surplombe les dunes d’Arcachon… Aussi séduisants que dépaysants, ces deux refuges font partie du réseau Passerelles qui a imaginé, avec  la Fédération Nationale Grandir Ensemble, le projet des « Chalets du Soleil ».

L’objectif ? Faciliter le départ en vacances de familles avec un enfant souffrant d’un handicap. Soucieuse d’offrir un accompagnement personnalisé, l’association propose deux types d’hébergement. « Les séjours familiaux de répit » sont organisés au sein de six villages de vacances ordinaires mais disposant d’appartements adaptés et de professionnels formés à la prise en charge de jeunes en situation de handicap. Tout au long du séjour, ceux-ci prennent le relais des familles pour des soins ou des activités ; des moments précieux durant lesquels les parents peuvent souffler et se consacrer pleinement au reste de la fratrie.

« Les séjours à la carte » visent, eux, à aider en amont les familles à organiser leurs vacances dans la destination de leur choix. L’association se charge de trouver l’hébergement le plus adapté, l’accueil éventuel dans un centre de loisirs à proximité ou l’organisation de soins sur le lieu des vacances.

Quelle que soit la formule choisie, ces séjours sont plébiscités par ces familles qui, pour beaucoup, renoncent à partir en vacances, désemparées devant les multiples difficultés à organiser un départ. Depuis 2012, elles sont plus de 9 000 à avoir retrouvé le goût de l’ailleurs grâce à cette association, y compris parmi les plus fragiles puisque Les Chalets du Soleil proposent ces séjours en prenant en charge la quasi-totalité des coûts. Une initiative aussi généreuse qu’efficace pour favoriser, concrètement, l’inclusion des enfants handicapés et permettre à tous de se ressourcer.

 

  • 1/3

    Sport dans La Ville

  • 2/3

    Sport dans La Ville

  • 3/3

    Sport dans La Ville