En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus

X

Le Centre international d’art verrier de Meisenthal

Yann Grienenberger, directeur du Centre international d’art verrier de Meisenthal en Lorraine, a été en 2014 le premier lauréat de la récompense Parcours du Prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main. A ce titre, il est le premier bénéficiaire de l’accompagnement des lauréats que la Fondation a mis en place afin de développer l’esprit d’entreprise. Il vient d’engager la mise en œuvre d’un vaste plan de réhabilitation du complexe de Meisenthal, comprenant un centre verrier, un musée du verre et une halle polyvalente.

UN NOUVEAU FOUR DE FUSION,
« VÉRITABLE CŒUR » DE L’ATELIER VERRIER

Le 16 mars dernier avait lieu un événement devenu très rare dans cette région, berceau du savoir-faire verrier français : l’inauguration d’un nouveau four de fusion destiné à la production verrière. Il s’agit du four principal du Centre international d’art verrier de Meisenthal, véritable « cœur » de l’atelier verrier. L’installation de ce nouveau matériel a d’ailleurs été vécue comme une « transplantation cardiaque » pour reprendre les termes du directeur du CIAV, Yann Grienenberger. Cette personnalité dynamique, à la tête de la structure depuis 2001, a remué ciel et terre pour développer l’activité du centre qui connaît, grâce notamment à la fructueuse relance de la fabrication des traditionnelles boules de Noël en verre, un essor fulgurant passant en quelques années de 5 à 17 salariés et d’un budget de fonctionnement de 200 000 euros à 1 million d’euros actuellement.

YANN GRIENENBERGER, ACTEUR ESSENTIEL DE LA MUTATION DU CENTRE

Cet enthousiasme, cette capacité à entrainer son équipe vers de nouveaux horizons ont permis à Yann Grienenberger d’obtenir la première récompense Parcours du Prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main en 2014. Comme l’a rappelé Olivier Brault, directeur général de la Fondation, « Le projet qui se vit ici est exemplaire dans la résurrection et le déploiement d’un savoir-faire ancien. Yann Grienenberger a contribué, par sa vision, son engagement, sa passion, à faire des métiers d’art une valeur pour aujourd’hui et a apporté la modernité nécessaire à leur développement ». L’accompagnement humain et financier de la Fondation l’a aidé à définir ses priorités et à acquérir ce nouveau four. Cet équipement améliorera la productivité du centre, permettra d’optimiser l’organisation du travail et de souffler de très grosses pièces. Présent pour l’occasion parmi les élus locaux, les salariés et les partenaires du Centre, Olivier Brault, directeur général de la Fondation, s’est félicité que la Fondation permette au centre d’écrire « un nouveau chapitre de son histoire ». Selon la tradition locale, l’inauguration a donné lieu à la bénédiction du four et un ruban de verre, créé pour l’occasion, a été coupé par une jeune verrière. 

 

UN NOUVEAU CENTRE VERRIER ATTENDU POUR 2022

L’acquisition du four et la réorganisation de l’espace de travail qui en découle sont les premières actions d’un vaste plan de réhabilitation architecturale du complexe verrier qui réunira à l’horizon 2022 le centre de production, le musée du verre et la halle verrière. Le projet, imaginé par les agences So-Il et Freaks freearchitects, comprend notamment une réflexion sur les accès, l’aménagement d’espaces d’accueil du public, la création d’une boutique indépendante, d’un atelier de recherche et développement, et d’un musée du verre totalement repensé… Autant de nouveaux chapitres qui restent à écrire pour Yann Grienenberger !

?>
?>