En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus

X

Auditorium André et Liliane Bettencourt

En février 2019, a eu lieu l’inauguration de l’auditorium André et Liliane Bettencourt de l’Institut de France.

Conçu et réalisé par l’architecte Marc Barani, il dispose de 350 places et accueille colloques, conférences, tables rondes, séances de travail, concerts de musique ou spectacles. 

En lui donnant le nom d’André et Liliane Bettencourt, l’Institut rend hommage à ses mécènes mais également à l’un de ses membres : André Bettencourt, élu comme membre libre de l’Académie des beaux-arts en 1986 et Liliane Bettencourt qui a souhaité participer au financement de cette opération, aux côtés notamment du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et d’autres mécènes.

En avant-première, la Fondation Bettencourt Schueller a organisé, en décembre 2018, la cérémonie de remise de ses prix scientifiques au cours de laquelle 20 lauréats ont été récompensés pour leur travaux de recherche dans le domaine des sciences de la vie. 

 

UN AUDITORIUM AUDACIEUX ET FONCTIONNEL

Le projet de création d’un auditorium impliquait de disposer d’une surface nécessaire au sein même du Palais du quai Conti, qui fut possible grâce la restitution de la parcelle dite « de l’an IV » - ainsi nommée car mise à disposition, à titre provisoire, de la Monnaie de Paris en 1795.

Trouvant sa place dans le tissu architectural d’origine du Palais, l’auditorium est accessible depuis les salles de séance de l’aile Lebas, les cours de l’Institut ainsi que la rue Mazarine. 

La construction de cet équipement moderne est un pas en avant pour l’Institut de France et les cinq académies : avec ce nouvel auditorium, outil indispensable à leurs travaux et à leur rayonnement, il est ainsi possible d’accueillir  le public et de répondre aux exigences de rencontres de dimension internationale.

 

  • 1/5

    © Patrick Tourneboeuf/Oppic/Tendance Floue

  • 2/5

    © Patrick Tourneboeuf/Oppic/Tendance Floue

  • 3/5

    © Patrick Tourneboeuf/Oppic/Tendance Floue

  • 4/5

    © Patrick Tourneboeuf/Oppic/Tendance Floue

  • 5/5

    © Patrick Tourneboeuf/Oppic/Tendance Floue

Haut
de page