En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus

X

L'Ensemble De Caelis, lauréat du Prix Liliane Bettencourt pour le chant choral 2016

Le 26ème Prix Liliane Bettencourt pour le chant choral a été attribué à l'ensemble De Caelis, dirigé par Laurence Brisset.

Créé en 1998, sous la direction artistique de Laurence Brisset, l’ensemble De Caelis est spécialisé dans l’interprétation du répertoire médiéval a cappella. Passionné par ce répertoire peu connu, il cherche à le faire connaître et résonner avec la création contemporaine. De Caelis est reconnu pour la qualité de ses interprétations originales et vivantes, tant par les spécialistes que par le grand public.

L'ENSEMBLE DE CAELIS

Un terrain d’expériences, de recherches sur le timbre, l’ornementation et l’improvisation

De Caelis explore le répertoire vocal, sacré et profane, du XIeme siècle à l’aube de la Renaissance. Il effectue un travail d’interprétation reposant sur la connaissance des sources, des notations, et du contexte des œuvres. Afin d’enrichir sa réflexion sur l’interprétation de répertoires en marges de la musique connue, il provoque sans cesse de nouvelles rencontres : compositeurs, musico-logues, historiens mais aussi metteurs en scène, comédiens, chanteurs d’autres traditions et bien sûr instrumentistes.

Recréer des œuvres du passé et créer des œuvres d’aujourd’hui

Instrument polyphonique forgé à la musique ancienne, De Caelis s’engage sur les voies de la création d’œuvres contemporaines qu’il associe dans des programmes conçus pour générer des résonances entre deux époques innovantes et créatives : le Moyen Age et le temps présent. Les musiciens du Moyen Age et d’aujourd’hui ont pour l’ensemble la caractéristique commune d’être des novateurs en quête de systèmes d’écriture et de transmission. Les programmes sont donc construits autour de thèmes qui permettent de réunir œuvres anciennes et contemporaines : l’ensemble redonne ainsi vie à des œuvres injustement tombées dans l’oubli et valorise ainsi cet extraordinaire patrimoine, l’audace et l’inventivité de ses créateurs.

L’ensemble De Caelis cherche ainsi à élargir le cadre habituel de la musique médiévale afin de l’inscrire dans un processus d’ouverture, vivant et créatif. Pour cela il réfléchit et expérimente diverses associations artistiques et diverses formes de concert. De Caelis se produit devant le public érudit des grands festivals mais aussi, et avec le même engagement, dans les écoles, les prisons, les hôpitaux.

Une aventure humaine et musicale

Depuis sa création, le chœur réunit un noyau stable de cinq chanteuses spécialisées en musiques anciennes, sachant s'adapter à chaque nouveau projet : Laurence Brisset (mezzo-soprano), Florence Limon (soprano), Estelle Nadau (soprano), Caroline Tarrit (mezzo-soprano), Marie-George Monet (alto). Son identité sonore s'est constituée au fil des années et est suffisamment forte pour assimiler et former régulièrement de nouvelles recrues. Cette complicité artistique, sincère et indispensable, confère à l'ensemble une couleur vocale inhabituelle. La tessiture des voix de femmes y est utilisée dans une grande étendue, des graves profonds de la voix de poitrine aux aigus brillants de voix naturellement hautes et légères. L’ensemble met ainsi ses spécificités au service de compositeurs d’aujourd’hui : voix non vibrées, sens de la modalité, habitudes des micro intervalles, goût de la polyphonie, enthousiasme… La qualité et la complémentarité des timbres donnent un nouvel éclairage au répertoire qu’elles défendent.

 

A l’été 2016, l’ensemble De Caelis se produira au Festival d’art sacré d’Evron (2/07), aux Promenades musicales en pays d’Auge (3/07), à l’Abbaye de la Lucerne (3/08). De Caelis se produira par la suite au Festival des Voix et routes romanes (18/09), au Festival de Sartene (2 et 3/10), au Musée des Beaux-arts de Caen (9/10) et au Manoir d’Asnière de Sablé avant d’enregistrer Le Livre d’Aliénor à l’Abbaye Royale de Fontevraud en novembre 2016.

 

Laurence brisset

Après des études de clavecin auprès de William Christie et de Noëlle Spieth au CNR de Lille, Laurence Brisset se consacre au chant. Elle obtient un Premier Prix de chant à l’unanimité au CNR de Versailles et est admise au CNSM de Paris en troisième cycle. Parallèlement, elle étudie les notations musicales anciennes et participe à de nombreux concerts et enregistrements avec divers ensembles. En 1998, elle fonde l’ensemble De Caelis dont elle assure la direction artistique.

Laurence Brisset partage ses activités entre concerts et pédagogie du chant. Elle chante professionnellement dans divers ensembles depuis 1985 (Ensembles Organum, Discantus, les demoiselles de Saint Cyr, ensemble Jacques Moderne, Camerata de Boston, Amadis).

Titulaire du CA de technique vocale, elle mène une réflexion sur les impacts réciproques des choix esthétiques sur la technique vocale. Enseignante en classes de maître dans les universités de Tunis, Barcelone et Madrid, elle est invitée de 2005 à 2007 au Conservatoire Supérieur de Genève (CMG), pour le bachelor et master de musique ancienne. De 2002 à 2007, elle est responsable de sessions à la fondation Royaumont dans le cadre de la formation professionnelle. Elle est professeur de chant au CRR de Saint-Maur des Fossés depuis 2013.

 

LE JURY

Le jury, composé de membres de la section de composition musicale de l’Académie des beaux-arts et de personnalités du monde de la musique a départagé 27 candidatures de grande qualité.

Les membres du jury de la 26ème édition du Prix Liliane Bettencourt pour le chant choral 2016 sont :

  • Thierry Escaich, compositeur, président
  • Gilbert Amy, compositeur
  • Edith Canat de Chizy, compositeur
  • Nora Gubisch, artiste lyrique
  • Sofi Jeannin, chef de chœur, directrice musicale de la Maîtrise de Radio France
  • Michaël Levinas, compositeur, pianiste
  • Olivier Mantei, directeur général de l’Opéra Comique
  • Enrique Thérain, administrateur de l’ensemble Les Siècles

LE PRIX

REMISE DES PRIX 2016

Le Prix sera remis le mercredi 16 novembre prochain sous la Coupole de l’Institut de France lors de la séance solennelle annuelle de l’Académie des beaux-arts, au cours de laquelle l'ensemble De Caelis se produira.

Le Prix est doté de 50 000 € et complété par un accompagnement pouvant aller jusqu'à 100 000 € pour la mise en œuvre d'un projet de développement.

?>