En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus

X

Osmos

Prix Liliane Bettencourt pour l'intelligence de la main - Dialogues - 2015
  • 1/13

    NICOLAS MARISCHAEL, ORFÈVRE ET FELIPE RIBON, DESIGNER, POUR LEUR ŒUVRE « OSMOS »

  • 2/13

    NICOLAS MARISCHAEL, ORFÈVRE ET FELIPE RIBON, DESIGNER, POUR LEUR ŒUVRE « OSMOS »

  • 3/13

    NICOLAS MARISCHAEL, ORFÈVRE ET FELIPE RIBON, DESIGNER, POUR LEUR ŒUVRE « OSMOS »

  • 4/13

    NICOLAS MARISCHAEL, ORFÈVRE ET FELIPE RIBON, DESIGNER, POUR LEUR ŒUVRE « OSMOS »

  • 5/13

    NICOLAS MARISCHAEL, ORFÈVRE ET FELIPE RIBON, DESIGNER, POUR LEUR ŒUVRE « OSMOS »

  • 6/13

    NICOLAS MARISCHAEL, ORFÈVRE ET FELIPE RIBON, DESIGNER, POUR LEUR ŒUVRE « OSMOS »

  • 7/13

    NICOLAS MARISCHAEL, ORFÈVRE ET FELIPE RIBON, DESIGNER, POUR LEUR ŒUVRE « OSMOS »

  • 8/13

    NICOLAS MARISCHAEL, ORFÈVRE ET FELIPE RIBON, DESIGNER, POUR LEUR ŒUVRE « OSMOS »

  • 9/13

    NICOLAS MARISCHAEL, ORFÈVRE ET FELIPE RIBON, DESIGNER, POUR LEUR ŒUVRE « OSMOS »

  • 10/13

    NICOLAS MARISCHAEL, ORFÈVRE ET FELIPE RIBON, DESIGNER, POUR LEUR ŒUVRE « OSMOS »

  • 11/13

    NICOLAS MARISCHAEL, ORFÈVRE ET FELIPE RIBON, DESIGNER, POUR LEUR ŒUVRE « OSMOS »

  • 12/13

    NICOLAS MARISCHAEL, ORFÈVRE ET FELIPE RIBON, DESIGNER, POUR LEUR ŒUVRE « OSMOS »

  • 13/13

    NICOLAS MARISCHAEL, ORFÈVRE ET FELIPE RIBON, DESIGNER, POUR LEUR ŒUVRE « OSMOS »

Le Prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main - Dialogues 2015 est attribué à Nicolas Marischael, orfèvre et Felipe Ribon, designer pour leur oeuvre « Osmos ».

Diffuseur de parfum réalisé en argent massif, « Osmos » contient des molécules odorantes qui se libèrent au passage de l’air. Les billes olfactives, régénérables, sont intégrées dans un sachet installé à l’intérieur de l’objet. Avec ses lignes gracieuses et épurées, « Osmos » est inspiré de la forme oloïde, découverte par Paul Schatz en 1929. Une fois suspendue, la masse de l’objet lui accorde la force d’inertie nécessaire pour entraîner un mouvement giratoire permettant à l’air de circuler et de libérer les billes olfactives.
 
 

Cette pièce a été fabriquée pour l’exposition Mutations, présentée au Musée des Arts décoratifs jusqu’au 5 juillet, explique Nicolas Marischael. Nous avons été réunis avec Felipe Ribon pour travailler sur la mutation d’un objet. Il s’agissait de revisiter l’œuvre Hanap « Les métiers d’art » de Lucien Falize réalisée en 1895. Avec notre pièce « Osmos », nous avons réussi à démontrer le savoir-faire de l’orfèvrerie qui est un métier majeur des arts décoratifs, associer le talent du designer innovant et réfléchi, et utiliser la technologie qui diffuse un symbole majeur français, le parfum.

Nous découvrons aujourd’hui que ses champs d’application sont multiples et certains restent encore à explorer, tant dans l’environnement domestique que professionnel.

Tout est aujourd’hui possible pour faire évoluer cet objet, se réjouit Felipe Ribon. Nous avons défini un principe formel mais nous pouvons travailler avec d’autres matières, créer des ouvertures… Ce prix va nous offrir la possibilité de sortir cette pièce unique du musée et de diffuser plus largement cet objet. Sans compter que nous envisageons déjà d’autres collaborations.

Cette pièce est entre nous le début d'une formidable histoire de création.

Felipe Ribon, designer.

 

NicolasMarischael

Nicolas Marischael est issue d’une famille d’orfèvres installée à Paris depuis trois générations. Après avoir été formé et nourri pendant une vingtaine d’années principalement dans la fabrication et restauration d’argenterie ancienne, il se lance dans la création contemporaine en 2001. Il déménage l’atelier historique en 2012 et s’installe au Viaduc des arts. Il commence alors à collaborer avec des designers dans l’objectif d’aller plus loin dans la création. Il milite pour une vision plus moderne de son métier en le sortant de son univers classique.


Il y ajoute notamment technologie et contemporanéité en mutualisant les compétences.

  • 1964Naissance
  • 1981Intègre en tant qu’apprenti la maison Marischael, spécialisée dans l’orfèvrerie et fondée par son grand-père en 1924
  • 1985CAP orfèvre (Paris)
  • 1989Brevet national de gemmologie (Paris)
  • 1993Succède à son père à la tête de la maison Marischael
  • 2010Obtention du label EPV
  • 2011Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres
  • Depuis 2012Expert près de la cour d’appel de Paris dans la section orfèvrerie
  • 2015Exposition « Mutations » aux Arts décoratifs (Paris)
FelipeRibon

Felipe Ribon, d’origine espagnole et né en Colombie, réunit une double formation d’ingénieur et de design industriel, domaine où très tôt il se fait remarquer. Après avoir développé un projet de design sur l’inconscient et l’hypnose, le designer développe en 2013, lors de son séjour à la Villa Médicis, une réflexion originale sur les traces du passage, sur la perception d’une altérité fantomatique.


Ce travail a donné lieu récemment à une proposition de parcours, « æ - objets médiums », implantée durant les D’Days 2015 au musée Cognacq-Jay à Paris. La déambulation dans les espaces du musée invitait le public à interroger l’appréhension sensible des objets.

  • 1981Naissance en Colombie
  • 2001-2002Etudes d’ingénieur à l’Ecole des Mines de Nantes
  • 2006 - 2012Chef de projet pour le studio de Ronan et Erwan Bouroullec
  • 2009Diplôme de créateur industriel obtenu à l’ENSCI Les Ateliers (Paris) Obtention du Grand prix de la création de la Ville de Paris
  • 2012Obtention du Prix Audi Talent Award dans la catégorie design
  • 2015Exposition « Mutations » aux Arts décoratifs (Paris), exposition personnelle « ae - objets mediums » au Musée Cognacq-Jay (Paris), Exposition « Design et occultisme » au Musée des arts décoratifs de Bordeaux
  • 2016Résidence à la Villa Kujoyama à Kyoto (Japon)