En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus

X

Les Forces Musicales

 

Le syndicat professionnel Les Forces Musicales a choisi de s’associer à la Chambre Syndicale de la Facture Instrumentale (CSFI) pour élaborer le programme de recherche scientifique PIV (Pratiques instrumentales et Vocales face au coronavirus). Ce programme vise à instaurer de nouveaux protocoles sanitaires adaptés à la pratique des musiciens d’orchestres et des chanteurs de chœurs. Engagée au service du chant choral en France, la Fondation a souhaité apporter son soutien à cette initiative.

 

SECURISER LA PRATIQUE DU CHANT CHORAL

Le programme de recherche scientifique PIV a donné lieu à de premiers résultats concluants. Ces résultats ont abouti à la mise en place de protocoles sanitaires qui répondent directement aux risques engendrés par la pratique chorale et instrumentale collective dans le contexte de l’épidémie de la Covid-19. Ces protocoles ont permis la reprise des activités de répétition, d’enregistrement et d’enseignement.  L’étape suivante du programme revêt un enjeu crucial, celui de la réouverture des salles de concert.

LE SOUTIEN DE LA FONDATION

Le soutien de la Fondation va permettre une validation des nouveaux protocoles par les autorités scientifiques, la mise à jour des protocoles sanitaires et un suivi de leur efficacité au sein des chœurs et orchestres. L’objectif est de démontrer que les conditions de réouverture des lieux de concerts sont réunies pour la reprise des différentes saisons artistiques dès septembre 2021.

VERS UNE REOUVERTURE DES SALLES DE CONCERT ?

La poursuite des travaux de recherche PIV se concentre sur quatre projets : la clôture des travaux lancés en 2020, le suivi sanitaire des opéras, orchestres, chœurs et conservatoires et l’évolution des protocoles, le suivi épidémiologique avec un accent porté sur les publics. L’équipe du projet PIV assure également la veille et l’analyse des études nationales et internationales sur la problématique de l’accueil du public dans la perspective de la réouverture graduelle des salles.

Cette expérimentation offre une occasion unique de travailler avec et pour l’ensemble de la filière musicale, du luthier à la salle de concert, en passant par les chanteurs et instrumentistes.

Nicolas Droin, trésorier des Forces Musicales

 

Haut
de page