En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus

X

Gaëlle
Legube

Directeur de recherche au CNRS, Cheffe d’équipe au laboratoire de biologie cellulaire et moléculaire du contrôle de la prolifération, au Centre de biologie intégrative de Toulouse

Prix Bettencourt Coups d’élan pour la recherche française - 2019

Comprendre la fonction de la chromatine dans la réparation des cassures double brins de l'ADN

L’équipe de Gaëlle Legube déménagera début 2020 dans les nouveaux locaux du Centre de Biologie Intégrative à Toulouse. Le Prix Bettencourt Coups d’élan pour la recherche française lui permettra d’accroître sa capacité de culture cellulaire en s’équipant de hottes et d’incubateurs. Le soutien de la Fondation permettra également la mise en place d’une plateforme de génomique avancée.

« Les radiations, la chimiothérapie ou le stress peuvent causer des dommages à l’ADN. Ce qui nous intéresse plus particulièrement est un type de lésion appelé cassure double-brin, qui coupe littéralement la molécule d’ADN en deux. Ce sont les dommages à l’ADN les plus sérieux car ils peuvent conduire à des mutations variées ou à des aberrations chromosomiques. Je cherche à comprendre comment la structure de la chromatine qui compacte l’ADN influence sa réparation ».

L’ADN, longue molécule qui constitue les chromosomes, est empaquetée à l’intérieur des noyaux de nos cellules et code, sous forme de gènes, l’information génétique. Cette molécule essentielle est pourtant fragile et peut être endommagée par de nombreux facteurs environnementaux ou métaboliques.
Dans son laboratoire, l’équipe de Gaëlle Legube a développé un modèle cellulaire original, appelé DIvA, qui permet d’induire, de façon contrôlée, de multiples cassures à des endroits connus du génome humain. Grâce à ce modèle cellulaire, l’équipe étudie une nouvelle voie de réparation des cassures. Elle utilise des approches basées sur le séquençage à haut débit pour analyser de façon simultanée les réparations se produisant sur toutes les cassures double-brins provoquées dans le système.

 

GaëlleLegube

gaelle.legube@univ-tlse3.fr

www.legubelab.com

www.cbi-toulouse.fr

Twitter @LabLegube

Twitter du CBI @CbiToulouse

  • 1999Magistère de biologie de l’Ecole Normale Supérieure de Lyon, Université Claude Bernard, Lyon
  • 2003Doctorat de biologie moléculaire, Université Paul Sabatier, Toulouse
  • 2010Habilitation à Diriger les Recherches, Université Paul Sabatier, Toulouse
  • 2012Médaille de bronze du CNRS
  • 2015Equipe labellisée, Ligue Nationale Contre le Cancer
  • 2015EMBO Young Investigator award
  • 2015Consolidator Grant, Conseil Européen de la Recherche
  • 2019Prix Bettencourt Coups d’élan pour la recherche française, Fondation Bettencourt Schueller