NELLY
BURNICHON

Identifier des marqueurs biologiques qui permettraient de déterminer les patients les plus susceptibles de réagir favorablement au traitement par Bevacizumab dans le cancer du rein métastatique.

Prix Bettencourt pour les jeunes chercheurs - 2011

L’émergence des molécules anti-angiogéniques constitue une avancée majeure dans le traitement du cancer du rein métastatique. Les essais cliniques ont permis de montrer une réelle efficacité du traitement par Bevacizumab, mais avec une grande variabilité selon les patients. L’étude de Nelly Burnichon vise à identifier des marqueurs biologiques qui permettraient de déterminer les patients les plus susceptibles de réagir favorablement à cette thérapie, favorisant ainsi une prise en charge thérapeutique personnalisée.

nellyburnichon@yahoo.fr

NELLYBURNICHON

UCSF CANCER CENTER, SAN FRANSISCO, ETATS-UNIS


GÉNÉTIQUE ET GÉNÉTIQUE MOLÉCULAIRE


Thèse : Caractérisation des altérations génétiques constitutionnelles et somatiques des phéochromocytomes / paragangliomes.

Université Paris Descartes - Ecole doctorale génétique humaine/ unité INSERM U970 - Centre de recherche cardiovasculaire, Paris.


Stage post-doctoral : « Identification de biomarqueurs génomiques prédictifs de la réponse au traitement par Bevacizumab dans le cancer du rein métastatique ».

Département de médecine, Helen Diller Family Comprehensive Cancer Center, Université de San Francisco (USA), sous la direction du Dr. Phillip Febbo.


nellyburnichon@yahoo.fr