En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus

X

Journées européennes des métiers d’art

Les Journées des métiers d’art ouvrent en grand les portes de l’artisanat d’art, à travers toute la France et p dans 20 pays d’Europe.

 

L’Institut national des métiers d’art construit l’avenir des métiers d’art

Créé en 2010, l’Institut national des métiers d’art est l’opérateur de l’Etat au service des métiers d’art, secteur de l’économie et de la création à haut potentiel de développement.
S’instruire des savoir-faire du passé pour inventer ceux du présent, donner aux professionnels la reconnaissance qu’ils méritent et aux plus jeunes la formation dont ils ont besoin. Les accompagner, faciliter leur installation et leur développement économique. Voilà la mission d’intérêt général de l’Institut.
 
L’Institut national des métiers d’art est donc à la fois l’interface entre l’Etat, les collectivités territoriales et les professionnels, un laboratoire du futur pour le secteur, une tête de réseau créatrice d’échange entre économie, culture et éducation, un moteur pour la formation, l’emploi et l’entrepreneuriat, un lieu d’information pour les métiers d’art au service des professionnels, des jeunes et du public, enfin un ambassadeur des métiers d’art.

La rencontre des artisans d’art et du public

Elles sont organisées, chaque année, par l’Institut National des Métiers d’Art (INMA), soutenues par le ministère de l’Économie et des Finances et le ministère de la Culture et réalisées grâce à l’appui de la Fondation Bettencourt Schueller, grand mécène de ces Journées, 

La forte mobilisation des professionnels assure le succès croissant de ces Journées auprès du grand public (1,3 millions de visiteurs en 2018). Elles rassemblent plus de 8 500 événements partout en France, dont 1 470 spécialement dédiés au jeune public. Elles mettent ainsi en lumière, pendant près d’une semaine, la vitalité du secteur et la force de l’intérêt que lui portent les Français de tous âges. Chacune des grandes régions françaises s’implique aussi largement pour faire de ces JEMA un succès. À l’échelle européenne, ce sont près de 20 pays qui participent.

À chacun, une invitation à la découverte

Céramistes, ébénistes, verriers, modistes, orfèvres… des démonstrations de savoir-faire permettent d’observer les professionnels à l’œuvre, spectacle fascinant de grâce et de maîtrise. C’est l’occasion d’entrer dans la magie des ateliers, d’échanger avec ces passionnés, de toucher les matières, de voir naître des objets d’exception.
Aux jeunes sont destinées les portes ouvertes exceptionnelles dans les centres de formation, lors desquelles enseignants et élèves présentent les formations aux métiers d’art, suscitant peut-être de nouvelles vocations. 

Les Journées Européennes des Métiers d’Art (JEMA) devenues au fil des années le plus grand événement international dédié au secteur des métiers d’art, sont désormais un véritable « Printemps des métiers d’art ».  La Fondation Bettencourt Schueller en est le mécène le plus fidèle depuis leur création en 2002 et a accompagné toute leur croissance. Elle prolonge son engagement au côté de l’INMA jusqu’en 2020 et devient le partenaire principal de cette manifestation si essentielle pour la promotion des métiers d’art français à échelle nationale et européenne.

 

 

 

  • 1/5

    jema

  • 2/5

    jema

  • 3/5

    jema lunéville

  • 4/5

    Patrick Desnoulez, facteur et restaurateur d'instruments

  • 5/5

    Visite de l'imprimerie nationale

Haut
de page