LAURENT
CHORRO

Identifier les cellules et les molécules inflammatoires, les mécanismes et voies moléculaires impliqués dans la détection du parasite responsable de la malaria et les molécules dérivées du parasite qui stimulent le système immunitaire

Prix Bettencourt pour les jeunes chercheurs - 2011

L’infection par Plasmodium, le parasite responsable de la malaria, est un problème majeur de santé publique. Cette infection produit chez son hôte une importante réponse inflammatoire susceptible de moduler la production des cellules du sang dans la moelle osseuse. Le projet de recherche de Laurent Chorro propose d’identifier les cellules et les molécules inflammatoires, les mécanismes et voies moléculaires impliqués dans la détection du parasite et les molécules dérivées du parasite qui stimulent le système immunitaire.

laurentchorro@yahoo.fr

LAURENTCHORRO

ALBERT EINSTEIN COLLEGE OF MEDICINE, NEW YORK, ETATS-UNIS


INFECTION PARASITAIRES MALADIES AUTO-IMMUNES


Thèse : A l’intérieur des cellules de Langerhans.

Université René Descartes - Ecole doctorale génétique cellule immunologie infectiologie développement, Paris/Unité INSERM U838, Paris et Laboratoire monocytes du King’s College de Londres.


Stage post-doctoral : « L’impact des monocytes CCr2+ sur la modulation de l’hématopoïèse lors des infections de malaria ».

Département de microbiologie et d’immunologie du collège de médecine Albert Einstein, New York (USA), sous la direction du Dr. Grégoire Lauvau.


laurentchorro@yahoo.fr