En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus

X

Thomas
Lecuit

Formation des tissus à toutes les échelles

Prix Liliane Bettencourt pour les sciences du vivant - 2015

A l'Institut de biologie du développement de Marseille Luminy, Thomas Lecuit et son équipe explorent l'architecture et la plasticité des tissus épithéliaux, tissus composés de cellules juxtaposées qui tapissent la face interne des organes.

Durant les 30 dernières années, la compréhension du développement de l'embryon a fait des progrès prodigieux. Mais la majorité des découvertes concernait des voies de signalisation, des leviers génétiques. Rien ou presque ne permettait de faire le lien entre ces informations biochimiques, moléculaires et le changement de forme mécanique des cellules et des tissus. Les travaux de Thomas Lecuit ont annoncé une révolution en démontrant dans Nature en 2004 qu'une protéine moteur désassemble dans un plan polarisé les jonctions entre cellules épithéliales, afin de permettre l'intercalation de nouvelles cellules, nécessaire à la croissance du tissu et à la formation tridimensionnelle de l'organe.

Entouré d'une équipe pluridisciplinaire, Thomas Lecuit étudie la régulation de la force à l'échelle des tissus et la morphogénèse en 3D. Il tend ainsi à répondre à une question qui anime la communauté scientifique depuis des décennies : comment les formes caractéristiques des embryons et des organes naissent-elles de changements de formes des cellules elles-mêmes et de la régulation des contacts d'une cellule à l'autre ?

Les chercheurs ambitionnent de créer un modèle unifié, quantitatif de la morphogénèse, qui explique les différentes échelles d'organisation et de fonctions permettant aux tissus de s'invaginer et de s'allonger. Le laboratoire utilise la mouche du vinaigre qui constitue un organisme modèle, tant les types cellulaires et les mécanismes moléculaires sont conservés entre invertébrés et vertébrés. Ces recherches éclaireront donc d'autres processus morphogénétiques, en particulier dans des organes épithéliaux tels que l'intestin adulte ainsi que dans la formation des tumeurs cancéreuses.

 

?>
ThomasLecuit

Enfant, Thomas Lecuit collectionne les papillons et s'émerveille devant leur métamorphose. Devenu adulte, à l'Ecole normale supérieure, équipé d'un bagage pluridisciplinaire qui inclut physique et mathématiques, il retrouve les joies de l'observation naturaliste lors d'un stage sur l'embryogénèse de la mouche drosophile à l’Université Rockefeller à New York. Au cours de son doctorat, il démontre que des facteurs de croissance organisent en fonction de leur gradient les tissus adultes de la drosophile. La découverte est enseignée aujourd'hui à tous les étudiants en biologie. Post-doctorant auprès d'Eric Wieschaus, prix Nobel en 1995 pour ses travaux sur le contrôle génétique du développement précoce de l'embryon, Thomas Lecuit commence à fusionner les approches. Il combine l'exploration des mécanismes fondamentaux de la morphogénèse, incluant l'intercalation des cellules et les mouvements cellulaires impliqués dans la gastrulation, à l'étude des forces physiques et des évènements chimiques associés. Ses découvertes aident à comprendre comment une cellule se déplace, trouve sa polarité au sein d'un épithélium, établit des contacts physiques puis les modifie pour contribuer à des mouvements morphogénétiques concertés.

http://www.ibdm.univ-mrs.fr/fr/equipe/architecture-et-dynamique-des-tissus-epitheliaux/

thomas.lecuit@univ-amu.fr

  • 1992Master en biologie cellulaire et moléculaire, Ecole normale supérieure, Paris (Ulm)
  • 1998Doctorat en biologie du développement, Université Pierre et Marie Curie, Paris
  • 1998-2001Post-doctorat, Department of Molecular Biology, laboratoire d'Eric Wieschaus, Princeton University, Etats-Unis
  • Depuis 2001Chef de l'équipe Architecture et dynamique des tissus épithéliaux, Institut de biologie du développement, Marseille
  • 2001-2006Chargé de recherche de 1ère classe au CNRS, Marseille
  • 2003Habilitation à diriger des recherches, Université d'Aix-Marseille
  • 2004Lauréat du Prix scientifique de la Fondation Schlumberger pour l'éducation et la recherche
  • 2006-2010Directeur de recherche de 2ème classe au CNRS, Marseille
  • 2009Prix Antoine Lacassagne, Collège de France
  • 2009Elu membre de l’European Molecular Biology Organisation (EMBO)
  • Depuis 2010Directeur de recherche de 1ère classe au CNRS, Marseille
  • 2010-2011Professeur invité, National Center for Biological Sciences, Bangalore, Inde
  • 2011Grand Prix Victor Noury, Académie des Sciences
  • 2014Membre de l’Academia Europaea
  • 2014Membre de l’Académie des Sciences
  • 2015Médaille d'argent du CNRS
  • Depuis 2015Directeur du Laboratoire international associé entre le CNRS et le National Center for Biological Sciences, Bangalore, Inde
  • 2015Lauréat du Prix Liliane Bettencourt pour les sciences du vivant