En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus

X

Céline
Galés

Institut des Maladies Métaboliques et Cardiovasculaires (Inserm) à Toulouse

Prix Bettencourt Coups d’élan pour la recherche française - 2013

Mettre fin aux effets secondaires et rénover les cœurs abîmés

Une équipe de l’Inserm combat les effets secondaires de médicaments très répandus et explore les bases moléculaires et cellulaires de l’architecture du tissu cardiaque.

Plus de 30 % des médicaments disponibles ciblent les récepteurs couplés aux protéines G (RCPG). Ces protéines servent d’intermédiaires entre les cellules et l’environnement, pour rendre possibles des processus aussi variés que la vision, l’olfaction, le goût ou encore la croissance cellulaire. Cette ubiquité fait des RCPG une cible thérapeutique de choix, mais implique des difficultés à cibler une action spécifique. Les célèbres β-bloquants, par exemple, agissent en s’arrimant aux RCPG, mais sont susceptibles d’induire une impressionnante liste d’effets secondaires. Céline Galés et son équipe sont pourtant parvenues à générer des effets cellulaires uniques et spécifiques à l’aide de différentes molécules ciblant un même RCPG. En sélectionner certaines en particulier permettrait ainsi de favoriser les effets bénéfiques d’un médicament au détriment de ses effets délétères.

Par ailleurs, l’équipe a récemment découvert une nouvelle protéine, éphrine-1, qui interagit avec les RCPG et joue un rôle capital dans le maintien de l’architecture normale du cœur adulte. A terme, moduler éphrine-B1 pourrait permettre de contrôler et réactiver la prolifération des cellules contractiles cardiaques dans le cadre, par exemple, d’une insuffisance cardiaque.

En améliorant la fonctionnalité et la sécurité des locaux de l’équipe de Céline Galés, le prix Coup d’élan pour la recherche française accompagne ces projets susceptibles de révolutionner la pharmacologie moderne et la médecine régénérative cardiaque.

http://www.i2mc.inserm.fr/43771415/0/fiche___pagelibre/&RH=1310392587568

  • 1/4

    céline galés

  • 2/4

    céline galés

  • 3/4

    laboratoire

  • 4/4

    laboratoire

CélineGalés

Après avoir acquis une solide expérience dans les mécanismes moléculaires impliqués dans l’activation des récepteurs couplés aux protéines G (RCPG) auprès du Dr Michel Bouvier, à Montréal, Céline Galés a créé son équipe à l’Inserm. Ses travaux à la méthodologie innovante ont éclairé le fonctionnement des RCPG d’une manière radicalement nouvelle. Elle a notamment développé des techniques de microscopie de pointe adaptées à l’étude des différentes formes tridimensionnelles des RCPG.


Ses recherches sur éphrine-B1 dans le cœur ont ouvert une toute nouvelle voie d’exploration pour son laboratoire. Céline Galés a une vision très intégrée des mécanismes de l’infiniment petit. Explorant plusieurs niveaux de la matière à la fois, le projet déployé autour d’éphrine-B1 est ainsi particulièrement original et s’appuie sur la mise en évidence par l’équipe de Céline Galés du rôle capital joué par cette protéine dans le maintien de l’architecture normale du cœur adulte.


celine.gales@inserm.fr


 


 

  • 2001Doctorat en pharmacologie moléculaire et cellulaire, Université Paul Sabatier, Toulouse
  • 2002-2005 Post-doctorat, laboratoire du Dr Michel Bouvier au département de biochimie, Université de Montréal (Canada)
  • 2004Young Investigator Award, Biochemical Society
  • Depuis 2006Chargée de recherche de 1ère classe à l’Inserm, Institut des maladies métaboliques et cardiovasculaires, Toulouse
  • 2007Prix du Club d’étude du système nerveux autonome
  • 2013 Prix Coup d’élan pour la recherche française