En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus

X

Fondation Fondamental

En France, très peu de jeunes médecins psychiatres intègrent un double parcours de soins et de recherche. En quatre ans, la Fondation FondaMental va former de jeunes psychiatres prometteurs aux grands enjeux mondiaux de la recherche en psychiatrie. Leurs travaux contribueront au développement de nouveaux traitements et à leur intégration en clinique.

LA PSYCHIATRIE, UNE DISCIPLINE MEDICALE CONFRONTEE A DE NOMBREUX PARADOXES

Les maladies mentales sont aujourd’hui un enjeu majeur de santé publique. Les chiffres sont sans appel : aujourd’hui, un Français sur cinq est touché par une pathologie psychiatrique. Chaque année, plus de deux millions de patients sont pris en charge dans un établissement psychiatrique. Et pourtant, la psychiatrie est l’une des disciplines médicales les plus stigmatisées par le grand public et par les soignants eux-mêmes.

La Fondation FondaMental, dirigée par le professeur Marion Leboyer, n’a eu de cesse depuis sa création de démontrer que la recherche et l’innovation sont et seront les moteurs des changements majeurs du diagnostic, des traitements et du rétablissement des patients atteints par des maladies mentales. Fidèle à son désir de promouvoir les parcours permettant de former les médecins à la recherche, la Fondation Bettencourt Schueller soutient une nouvelle formation portée par la Fondation FondaMental. Elle se propose de former les futurs « grands noms » de la recherche française en psychiatrie.

 

SUSCITER DES VOCATIONS DE MEDECINS PSYCHIATRES-CHERCHEURS DE HAUT NIVEAU

Le projet soutenu par la Fondation Bettencourt Schueller doit permettre de former une bonne relève hospitalo-universitaire, essentielle pour améliorer les soins psychiatriques en France. Quatre jeunes psychiatres à haut potentiel, sélectionnés par un jury pluridisciplinaire et indépendant, pourront bénéficier d’un parcours doctoral d’excellence. Cette formation leur permettra de se consacrer entièrement à la recherche en effectuant une thèse de sciences sur une période de trois ans.

Les lauréats du programme auront également accès au réseau de la psychiatrie française : plateformes d’excellence, compétences bio-informatiques, ainsi que de nombreuses ressources cliniques et biologiques (cohortes de patients ou biobanque de données cliniques). Ce groupe de jeunes psychiatres contribuera au développement de nouveaux traitements et à leur intégration en clinique.

Ce nouveau programme souhaite amener les médecins à considérer la psychiatrie comme un vaste champ d’innovations, qui vont émerger ces prochaines années et produiront de grandes avancées et découvertes. Il est nécessaire d’amorcer le changement et de donner un signe fort aux futures générations de médecins : c’est en psychiatrie que les prochaines révolutions médicales vont s’accomplir.

C'est toujours la recherche qui porte l'innovation en médecine. Il y a besoin d'un acte fort qui dise qu'au même titre que les autres disciplines, la psychiatrie a besoin de recherche.

Pr Marion Leboyer

 

  • 1/11

    © Tijana Feterman

  • 2/11

    © Tijana Feterman

  • 3/11

    © Tijana Feterman

  • 4/11

    © Tijana Feterman

  • 5/11

    © Tijana Feterman

  • 6/11

    © Tijana Feterman

  • 7/11

    © Tijana Feterman

  • 8/11

    © Tijana Feterman

  • 9/11

    © Tijana Feterman

  • 10/11

  • 11/11

    © Tijana Feterman

Haut
de page