En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus

X

19 nouveaux chercheurs lauréats du programme des prix scientifiques de la Fondation

Le nouveau palmarès des prix scientifiques de la Fondation Bettencourt Schueller récompense la liberté et la diversité dans les stratégies de recherche biomédicale : le 13 avril dernier, sous la présidence du professeur Hugues de Thé, le jury des prix scientifiques de la Fondation s’est réuni pour sélectionner les lauréats 2016. 

Ce programme annuel se compose de quatre prix, décernés à des chercheurs prometteurs ou confirmés, qui œuvrent pour repousser les frontières de la science afin de trouver de nouvelles réponses aux besoins de notre société en matière de santé et de qualité de vie. Selon le professeur Hugues de Thé, président du jury, « nous recevons chaque année un nombre important de dossiers de qualité, ce qui confirme à la fois que nous sommes dans un univers où la recherche reste créative et dynamique, et que la Fondation représente un soutien essentiel pour le développement de ces activités en France ».

 

Un palmarès extrêmement prometteur

Les travaux des lauréats du palmarès 2016 se situent tous dans l’univers de la science fondamentale, domaine où le champ des possibles peut conduire à des découvertes à impact majeur. La dotation pour l’ensemble des lauréats de ce palmarès 2016, représente un engagement financier de 1,95 millions d’euros.

L’objectif de la Fondation Bettencourt Schueller est de financer les approches les plus innovantes et de permettre à la France de rester en pointe en matière de recherche scientifique.

De nombreux lauréats travaillent dans les neurosciences, les maladies métaboliques, la génétique, l’immunologie, la microbiologie, autant de domaines où la recherche peut apporter des solutions à des défis sanitaires qui concernent le plus grand nombre.

Comme leurs prédécesseurs, les lauréats 2016 seront suivis tout au long de leur parcours. En effet, recevoir un prix de la Fondation Bettencourt Schueller est le début d’une relation de long terme. C’est ainsi que la Fondation conçoit son engagement auprès des chercheurs, et plus généralement auprès des porteurs de projets qu’elle accompagne, dans ses différents domaines d’engagement. Olivier Brault, directeur général de la Fondation Bettencourt Schueller, rappelle que « les prix scientifiques de la Fondation s’inscrivent dans un vaste programme de mécénat scientifique qui, outre les prix, comprend aussi des dons pour soutenir de grands projets de recherche biomédicale, donner un appui résolu à des projets qui suscitent de nouvelles vocations et participent à la formation de futurs chercheurs ou pour lutter contre des grandes maladies et handicaps de notre époque ».

Les travaux des lauréats du Prix Liliane Bettencourt pour les sciences du vivant et des Prix Coups d'élan pour la recherche française s'inscrivent au sein des enjeux actuels de la recherche pour la santé humaine :

Quatorze jeunes chercheurs français prometteurs vont réaliser leur post-doctorat dans un des meilleurs laboratoires étrangers :

  • Alban-Elouan Baruteau – St George’s University of London, Grande-Bretagne
  • Elvire Bestion – University of Exeter, Penryn, Grande-Bretagne
  • Benjamin Blaise – Imperial College London, Grande-Bretagne
  • Chloé Delépine – Massachusetts Institute of Technology, Cambridge, Etats-Unis
  • Alice Devigne – University of California, Santa Cruz, Etats-Unis
  • Guillaume Duclos – Brandeis University, Waltham, Etats-Unis
  • Guillaume Geri – St. Michael’s Hospital, University of Toronto, Canada
  • Teddy Jégu – Massachusetts General Hospital, Boston, Etats-Unis
  • Jérôme Martin – Mount Sinai School of Medicine, New-York, Etats-Unis
  • Kaoutsar Nasrallah – Albert Einstein College of Medicine, New York, Etats-Unis
  • Gaël Nicolas – Radboud University Medical Center, Nijmegen, Pays Bas
  • Gilles Storelli – University of Utah, Salt Lake City, Etats-Unis
  • Lucas Treps – Vesalius Research Center, Katholieke Universiteit Leuven, Belgique
  • Abdelrahim Zoued – Brigham & Women’s Hospital, Harvard Medical School, Boston, Etats-Unis.

Ils ont été choisis par le jury à l’issue d’une sélection très difficile parmi les nombreux candidats d’excellence recommandés par les écoles doctorales de notre pays.

Les lauréats de ce Prix pour les jeunes chercheurs couvrent une grande partie des thématiques qui mettent la communauté des biologistes en effervescence aujourd'hui.

On soulignera le fait que, sur 14 lauréats, 5 sont de jeunes médecins-chercheurs, détenteurs à la fois du doctorat en médecine et d’un doctorat de sciences.

Ce programme de trois prix est complété par une dotation de la Fondation au programme ATIP-Avenir qui permet la création et l’installation de nouvelles équipes de recherche publique en France. Le lauréat de cette dotation sera choisi par le jury au mois de septembre.