En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus

X

Dominique Folliot
Pierre Christel

Métiers du métal 2005 - Distingués

Prix Liliane Bettencourt pour l'intelligence de la main - Talents d'exception - 2005
  • 1/3

    Vase boule

    cuivre rouge et émail, 21 x 23 cm

  • 2/3

    Vase boule

    cuivre rouge et émail, 21 x 23 cm

  • 3/3

    Vase boule

    cuivre rouge et émail, 21 x 23 cm

Le prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main – Métiers du métal 2005 distingue Pierre Christel et Dominique Folliot pour leur œuvre Vase boule (cuivre rouge et émail,
21 x 23 cm).

Le Vase boule, émaillé par Pierre Christel et façonné au marteau par le dinandier limougeaud Dominique Folliot, est le fruit de la rencontre de deux matériaux et de deux savoir-faire d’excellence. Pierre Christel « terroriste de l’émail » comme il se définit lui-même, expérimente les émaux de cristal purs. Il explore de nouvelles pistes, utilise l’émail en épaisseur dans des tamisages grossiers ou, au contraire, réduit en poudre fine. Il émaille des tableaux, des boîtes ou des bijoux avec des oxydes traditionnels mais aussi des feuilles d’or ou de platine.

Dominique Folliot martèle sans soudure les métaux de cuivre et d’argent. Il aime mettre en forme les courbes tout en attachant une attention particulière à l’aspect des surfaces lorsqu’elles sont marquées par les marteaux puis polies et éventuellement patinées, contrastant les rendus du métal et de la couleur par des mélanges de patines. Ce Vase boule, forme unique dénuée de toute soudure, combine le cuivre rouge et l’émail, laissant vivre conjointement les deux matières. L'émail utilisé en épaisseur laisse apparaître le cuivre. Cet effet visuel permet de présenter un émail de Limoges contemporain tout en réactualisant un dialogue dont les origines remontent au Moyen-Âge.

Certaines de mes œuvres sont réalisées sans soudure à partir d'une seule feuille en jouant simplement sur la courbe pour obtenir la forme. (…) une partie de mon travail consiste à réaliser des formes pour les émailleurs.

Dominique Folliot, dinandier.

 

Pierre Christel

Ce n'est qu'en 1990 que Pierre Christel, après six années d’études d’architecture et un passage dans le monde du prêt-à-porter, se lance dans la pratique de l'émail.


Depuis, sa maîtrise des techniques et son utilisation de matières novatrices ont fait de lui un véritable explorateur de l’art de l’émaillage. Concepteur et créateur infatigable, il repousse les limites de la matière,  broyant, jetant, réinventant, expérimentant, torturant les blocs de cristal pur, jusqu’à ce qu’ils se positionnent, domptés sur un tableau, une boite ou un bijou. 


En 2004, deux de ses pièces sont présentées au musée de l'Ermitage à Saint-Pétersbourg en Russie. En 2009, il est invité à exposer chez Sotheby's à Paris. Ses pièces figurent parmi les collections du musée des Beaux-arts de Limoges, du musée de Salou en Espagne. Elles sont aussi présentes à l'hôtel Matignon à Paris et dans de nombreuses collections privées et publiques en France comme à l'étranger.

Pierre Christel a ouvert sa propre galerie à Limoges en 1990.


Pour en savoir plus :


www.galeriechristel.com

Courriel : galeriechristel@wanadoo.fr


 


 

  • 2011Exposition à la galerie Sparts à Paris
  • 2011 Exposition dans une maison privée à Saint-Germain-en-Laye
  • 2009Exposition de ses pièces au Musée de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg (Russie)
  • 2005Distingué par le prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main
  • 1990Découverte de l’émail et création de la galerie Christel
  • 1953Naissance
Dominique Folliot

Dominique Folliot a découvert la dinanderie en cherchant une formation artisanale. Et c’est en suivant une formation professionnelle tardive, un stage au centre des métiers d’art de Périgny-sur-Yerres, que l’artisan a trouvé sa voie. Depuis, il martèle sans relâche les métaux de cuivre et d’argent et donne forme à des contenants aux lignes simples et pures, travaillés sans soudure. 


Associé aux artisans d’art émailleurs de la galerie du canal, il contribue au façonnage des pièces de cuivres et de laiton qui seront par la suite émaillées. Il développe par ailleurs ses propres créations. 


Pour en savoir plus :
www.galerieducanal.fr


 

  • 2005Distingué par le prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main
  • 1991 - 1992stage de dinanderie au centre des métiers d’art de Périgny-sur-Yerres
  • 1959Naissance