En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus

X

Maîtrise populaire de l’Opéra Comique

Portée par sa créatrice Sarah Koné, la Maîtrise populaire de l’Opéra Comique délivre dans le temps scolaire une formation pluridisciplinaire en chant choral, danse et théâtre. 98 élèves du CM2 à la terminale, de toutes origines sociales, bénéficient ainsi de cours hebdomadaires, pour découvrir et s’initier à la scène lyrique.

UNE FORMATION D’EXCELLENCE LABELLISEE

Soutenue par les ministères de la culture et de l’éducation nationale, la Maîtrise populaire de l’Opéra Comique est une maîtrise d’excellence, au service de la mixité sociale. Portée par le théâtre national de l’Opéra Comique et la Compagnie Sans Père créée par Sarah Koné, cette formation propose un cursus pluridisciplinaire unique (chant choral, technique vocale, danse et formation scénique) ouvert sur tous les répertoires, du classique à la comédie musicale. La Maîtrise populaire a pour vocation de se produire sur la scène de l'Opéra Comique, voire de constituer le vivier de la Nouvelle Troupe Favart, permettant aux jeunes de s’orienter vers les métiers de chanteurs, danseurs ou comédiens.

Pour favoriser l’apprentissage du vivre ensemble, la formation est ouverte, dès l’âge de huit ans, sans pré-requis de formation ou de pratique musicale, issus d’origines sociales et culturelles diverses. Lors des auditions, qui se déroulent une fois par an, les jeunes sont sélectionnés sur leur potentiel et leur aptitude au chant.

EXIGENCE, OUVERTURE, PLAISIR, SENS DU COLLECTIF

La Maîtrise populaire s'appuie sur une pédagogie innovante qui valorise l’autonomie, le plaisir et le sens du travail collectif. En plus de six heures de cours par semaine, les élèves apprennent les mélodies par des méthodes alternatives suscitant l’écoute et la connaissance de soi comme du groupe.

Cette approche développe la curiosité, le plaisir d’apprendre et la confiance en soi, ce qui permet aussi de lutter contre le décrochage scolaire. Pensée comme un projet d’établissement, la Maîtrise créée également une dynamique au sein du collège Couperin, qui accueille la Compagnie Sans Père depuis 2008. Les enseignants notent des effets très positifs sur le cursus général des élèves qui améliorent leurs capacités d’attention et leur sens des responsabilités.

Les jeunes présentent chaque année des spectacles musicaux et chorégraphiques qui rassemblent tous les maîtrisiens sur la scène de l’Opéra Comique. Ils permettent de développer le bagage culturel des jeunes et contribuent à ouvrir leur « champ des possibles ». Ils sont par ailleurs régulièrement mobilisés sur des auditions de l'Opéra Comique qui nécessitent des voix d'enfants ou de jeunes.

La Fondation Bettencourt Schueller est soucieuse de favoriser l’égalité des chances et développer la formation musicale des jeunes par l’accès à un répertoire diversifié.

 

Travailler avec cette maîtrise populaire c'est inventer chaque jour une manière de fonctionner ensemble, créer dans le travail un lien où naît la possibilité d'un dialogue entre toutes ces personnalités

Sarah Koné, directrice artistique

 

 

  • 1/5

    Maîtrise populaire de l’Opéra Comique

    © Paul Aymé

  • 2/5

    Maîtrise populaire de l’Opéra Comique

    © Paul Aymé

  • 3/5

    Maîtrise populaire de l’Opéra Comique

    © Paul Aymé

  • 4/5

    Maîtrise populaire de l’Opéra Comique

    © Paul Aymé

  • 5/5

    Maîtrise populaire de l’Opéra Comique

    Droits Réservés : Opéra Comique

?>
Haut
de page