En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus

X

Le palais de Tokyo et les métiers d'art

Haut lieu de la création contemporaine, le Palais de Tokyo souhaite inscrire les métiers d’art dans leur époque et les aider à retrouver leur place légitime. Il développe ainsi un cycle triennal d’expositions consacré aux métiers d’art.

 

Le Palais de Tokyo, un acteur majeur de l’art contemporain

Créé en 2002, le Palais de Tokyo est aujourd’hui l’un des plus grands sites dédiés à la création contemporaine en Europe. Il promeut la scène contemporaine émergente et fait rayonner les artistes et créateurs confirmés, en particulier français, dans un contexte international. Preuve de l’intérêt du public, il a attiré plus de 820 000 visiteurs en 2015.

Dédier une exposition aux métiers d’art

Jean de Loisy, son président depuis 2012, a mis en place un cycle d’expositions consacré aux métiers d’art afin de leur offrir un espace de monstration en plein cœur de Paris.

Pour les artisans d’art, être intégrés à la programmation d’un établissement culturel de cette ampleur est l’occasion de se faire connaître auprès d’un nouveau et large public, amateur d’art.

À travers cette nouvelle forme d’exposition, le Palais de Tokyo veut favoriser les échanges entre artistes contemporains, designers et artisans d’art. Il souhaite nourrir ainsi un dialogue interdisciplinaire riche et fécond et poursuit son ambition d’inscrire les métiers d'art dans leur époque.

Un projet ambitieux

Pour donner vie à ce projet, le Palais de Tokyo a recruté une équipe curatoriale spécifique. Chargée de l’organisation de l’exposition, elle travaille également à l’ouverture de toute la programmation du Palais (conférence, ateliers pour enfants, etc.) aux métiers d’art.

Ce cycle d’expositions, étendu sur trois ans, fait découvrir ces professions au grand public, tout en décloisonnant ces métiers et en les ouvrant à l’interdisciplinarité.

Créer un partenariat durable

Forte de son engagement de longue date en faveur des métiers d’art, la Fondation Bettencourt Schueller a acquis une expertise et une connaissance profonde des acteurs du secteur. C’est en tant que partenaire qu’elle accompagne cette initiative du Palais de Tokyo, dont l’image dynamique et originale permettra de promouvoir les savoir-faire français dans une dimension fortement contemporain.

DOUBLE JE  -  Artisans d’art et artistes  -  24 mars – 16 mai 2016

Après L’Usage des formes, en 2015, le Palais de Tokyo manifeste à nouveau son intérêt pour les liens entre les artisans d’art, les designers et les artistes plasticiens avec cette exposition conçue d’après une nouvelle écrite spécialement par le jeune et déjà célèbre auteur de romans policiers Franck Thilliez.
Partant du postulat prétextuel qu’un artisan d’art, un artiste... et un criminel ont cette même fascination obsessionnelle du détail, l’exposition plonge dans le quotidien et l’intimité des métiers d’art, tout en racontant l’intrigue policière imaginée par Franck Thilliez.

La vocation du Palais de Tokyo est d'investir le champ de la création contemporaine de façon pluridisciplinaire. Ainsi nous avons souhaité explorer les passerelles entre les métiers d'art et l'art dans le contexte d'une réflexion autour de l'extériorité de l'art.

Jean de Loisy, président du Palais de Tokyo et commissaire de l'exposition Double Je

  • 1/14

    Double Je - Palais de Tokyo

  • 2/14

    Double Je - Palais de Tokyo

  • 3/14

    Double Je - Palais de Tokyo

  • 4/14

    Double Je - Palais de Tokyo

  • 5/14

    Double Je - Palais de Tokyo

  • 6/14

    Double Je - Palais de Tokyo

  • 7/14

    Double Je - Palais de Tokyo

  • 8/14

    Double Je - Palais de Tokyo

  • 9/14

    Double Je - Palais de Tokyo

  • 10/14

    Double Je - Palais de Tokyo

  • 11/14

    Double Je - Palais de Tokyo

  • 12/14

    Double Je - Palais de Tokyo

  • 13/14

    Double Je - Palais de Tokyo

  • 14/14

    Double Je - Palais de Tokyo

Haut
de page