En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus

X

Le Colibri

Un environnement chaleureux et bienveillant qui donne aux enfants une réelle chance de se reconstruire.

Les jeunes pris en charge par l’aide sociale à l’enfance vivent souvent une double peine : une situation familiale douloureuse et une prise en charge des services sociaux souvent inadaptée. Face à ce constat, l’association Le Colibri a créé des « maisons » à taille humaine et familiale pour offrir à ces enfants un accompagnement sur mesure qui leur permet de bâtir leur avenir, et retrouver goût à la vie…

 

En France, plus de 350 000 jeunes sont pris en charge par l’aide sociale à l’enfance, la moitié étant placée en famille d’accueil ou en foyer. Gérés par les départements, les centres en charge de ces placements font souvent face à un manque de moyens. Lieux d’accueil sont  surchargés et les équipes se sentent souvent démunies face à des situations très complexes : déscolarisation, addiction, prostitution enfantine, carences éducatives et affectives… Cette situation affecte encore le quotidien des jeunes mais se révèle aussi dangereuse à long terme. Un quart des sans-abris vivant en France sont d’anciens enfants de l’aide sociale à l’enfance (étude 2009). 

 

Un encadrement sur mesure et les bénéfices de la vie collective.

Face à ce constat, l’association Le Colibri -née en 2017 à l’initiative des Scouts et Guides de France- a choisi de développer des lieux de vie pour aider ces jeunes à se reconstruire. Les maisons fonctionnent toutes sur le même modèle, fondé sur les valeurs du scoutisme : la nature, la progression personnelle, la vie collective et la solidarité. Chacune accueille 7 enfants (de 11 à 15 ans ou de 15 à 18 ans) qui bénéficient de chambres individuelles et partagent des espaces de vie communs où ils se retrouvent pour prendre leurs repas, partager des moments conviviaux mais aussi des tâches communes…. Si ces maisons à taille humaine constituent un bénéfice considérable, le véritable atout de Colibri réside dans la qualité des équipes qui encadrent, en continu, les enfants. Cinq éducateurs, une psychologue à mi-temps, une responsable et une maitresse de maison se relaient pour partager la vie de ces jeunes et mettre en place avec eux une dynamique de projet, collectif et personnel. Chaque enfant reçoit un accompagnement sur mesure avec l’objectif de reprendre une scolarité, envisager une formation professionnelle mais aussi renouer, lorsque cela est possible, le lien avec sa famille. Elément essentiel pour retrouver confiance et sécurité, tous savent qu’ils seront accueillis dans ces maisons au long cours, jusqu’au moment où une solution satisfaisante sera trouvée.

D’excellents résultats et la volonté des départements d’ouvrir ces lieux de vie sur leur territoire.

Après 3 années d’expérience, la création de 3 maisons et le suivi de 56 jeunes, l’association Colibri a démontré la justesse de sa démarche. Les enfants ont, en moyenne, repris leur scolarité dans les 3 à 6 mois suivant leur prise en charge. Les équipes notent toutes une diminution de la violence, une reprise de la confiance en soi et une stabilisation de leur équilibre, psychologique et médical. Fort de ces succès, l’association entend ouvrir 10 nouveaux lieux d’ici 2023, encouragée par les départements qui veulent développer l’initiative sur leur territoire. Si les maisons sont intégralement financées par les allocations versées par les départements à l’association, les frais de développement devront être assurés par le mécénat. 

 

L’ACCOMPAGNEMENT DE LA FONDATION.

La Fondation souhaite agir pour améliorer la situation des enfants de l’aide sociale à l’enfance et cette approche innovante et très humaine de leur prise en charge est en phase avec ses engagements dans le domaine social. Celle-ci a soutenu l’association pour l’ouverture de la première maison et souhaite l’accompagner aujourd’hui dans son développement, lui donnant les moyens d’étoffer son équipe pour ouvrir de nouvelles maisons.

 

 J’ai fait huit foyers, c’est le meilleur que j’ai fait. Ils nous aident pour notre projet, il y a une belle maison, ils ont tous un grand cœur. 

Cheryne, jeune accueillie au Colibri

 

Ici je me sens chez moi. C’est comme une maison, une famille. L’équipe éducative est investie dans notre projet, pour nous permettre d’avoir un avenir. Ici les éducateurs ne lâchent pas les jeunes.

Eléanor, jeune accueillie au Colibri

 

  • 1/13

  • 2/13

  • 3/13

  • 4/13

  • 5/13

  • 6/13

  • 7/13

  • 8/13

  • 9/13

  • 10/13

  • 11/13

  • 12/13

  • 13/13

Haut
de page