En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus

X

La Ferme du Rail

Née du désir d’habitants et d’associations du quartier de voir grandir un lieu qui allie agriculture urbaine et solidarité, la Ferme du Rail vise l’insertion de personnes en situation de précarité à qui elle fournit, sous l'impulsion de l’association Travail & Vie, une formation à des emplois adaptés, répondant aux besoins de la ville.

Un projet innovant pour répondre à des enjeux écologiques et sociaux

Le projet est né d'un constat écologique (1/3 des poubelles est composé de déchets organiques non collectés et valorisables facilement), d'un enjeu social (une collecte de déchets et des activités de maraîchage accessibles aux publics fragiles) et d'un enjeu économique. Le projet est innovant car, au-delà des activités d'insertion, il vise à rapprocher sur un même lieu des publics très différents : personnes en insertion, étudiants, clients du restaurant, chercheurs... Sa spécificité est aussi de développer des activités d’agriculture urbaine à Paris dans un environnement très dense.

 

Un projet au service de personnes fragilisées

La Ferme du Rail propose d'héberger, de former et de réinsérer vers des emplois durables des personnes en grande précarité, dans un espace ouvert au quartier et dédié à l'agriculture urbaine dans le 19ème arrondissement de Paris. Le projet comprend la construction d’un Centre d’hébergement et de réinsertion sociale de 15 logements, d'une résidence sociale étudiante de cinq logements, d'une serre de production abritant également un restaurant ouvert au public, de locaux d’activité agricole d'insertion et d'espaces aménagés pour de la production maraîchère. 

L’association Travail et Vie déploie au sein de ce nouvel espace une activité agricole et des services associés servant de support à des emplois d’insertion. Cette activité est destinée à des personnes en grande précarité, hébergées sur place ou qui seront adressées par des associations partenaires.

Un accompagnement en profondeur qui change la vie des bénéficiaires

Le projet cherche à apporter un changement durable dans la vie de ses bénéficiaires. Le travail d’accompagnement global effectué auprès des personnes qui seront accueillies en hébergement, en formation ou dans le cadre d’un emploi permettra en effet de poser progressivement les bases d’un parcours de vie digne et adapté aux capacités, à l’autonomie et aux attentes de chacun. Les personnes en insertion seront formées et employées sur le site. Elles participeront dès la phase de construction de la Ferme puisqu’il est prévu de consacrer une part significative du chantier à l’emploi de ces personnes : logistique de chantier, aménagements des espaces extérieurs, peinture, etc... Le maraîchage sur site et l’entretien des espaces paysagers de la Ferme feront également partie des tâches dévolues à ces personnes dans le fonctionnement courant de la Ferme. S’adressant à des personnes ayant souvent connu l’errance, l’extrême précarité et la rue, ces emplois proches de la nature constituent un facteur d’apaisement et de reprise de contrôle de la personne sur son environnement.

Une première expérience pilote, qui vise à essaimer

La Ferme du Rail s’inscrit dans une démarche volontaire afin de permettre à d’autres porteurs de projets de reproduire son concept, et notamment son impact social, environnemental et durable sur un autre territoire, tout en l’adaptant à la réalité locale. 
La Ferme du Rail se propose d’être un laboratoire pour accompagner de manière souple des porteurs de projets, souhaitant créer des lieux similaires et partageant un certain nombre de points communs (valeurs, missions, etc.). Les enjeux de la duplication sont de s’adapter aux contextes locaux et aux territoires. 
La maîtrise d’ouvrage et les associations gestionnaires sont membres actifs des réseaux d’acteurs du logement et de l’insertion engagés sur des valeurs communes. Ces réseaux permettent d’améliorer les actions par la capitalisation, les échanges et la mutualisation.

Redonner à chacun sa dignité, à travers un emploi adapté, lui permettre de prendre sa place dans la société, est un objectif que porte la Fondation, et qui rejoint ceux portés par d'autres Ateliers Chantiers d’Insertion (ACI) soutenus par la Fondation comme : Ateliers sans Frontières, Tremplin Insertions, les Jardins de Cocagne...

La situation des personnes que nous rencontrons à la rue se dégrade encore. De plus en plus n’ont jamais travaillé. Il fallait inventer un nouveau dispositif rapprochant le logement et une formation professionnelle. La Ferme du Rail nous offre cette chance. 

Yves Reynaud, Directeur de Travail et Vie

 

Haut
de page