ADRIEN
NAVEAU

Mettre au point une thérapie cellulaire pour réparer les défauts osseux maxillaires

Prix Bettencourt pour les jeunes chercheurs - 2012

Les pathologies et chirurgies orales sont à l’origine de fréquentes fontes osseuses, actuellement traitées par des matériaux de comblements ou des autogreffes, avec des résultats inconstants et mutilants. L’objectif d’Adrien Naveau est de démontrer que les cellules souches gingivales peuvent être utilisées pour réparer ces défauts osseux grâce à un essai préclinique de régénération osseuse chez la souris. Cette thérapie cellulaire pourrait constituer une innovation technologique majeure pour réparer les défauts osseux maxillaires.

adriennaveau@hotmail.com

ADRIENNAVEAU

UNIVERSITY OF CALIFORNIA, SAN FRANCISCO, ETATS-UNIS


TECHNOLOGIE POUR LA SANTÉ


Thèse : Thérapie cellulaire par transplantation de fibroblastes gingivaux humains autologues pour le traitement de l’anévrisme abdominal aortique.

Université Paris Descartes - Ecole doctorale génétique, immunologie, infectiologie, développement / Laboratoire réparation artérielle, Inserm U849, hôpital Necker à Paris.


Stage post-doctoral : « Essai préclinique de régénération osseuse chez la souris à partir de cellules souches gingivales ».

Department of orofacial sciences, University of California, San Francisco (USA) sous la direction du Dr. Ophir Klein.


adriennaveau@hotmail.com