FABIENNE
LESCROART

Comprendre les mécanismes impliqués dans les maladies cardiaques congénitales

Prix Bettencourt pour les jeunes chercheurs - 2012

Chez les mammifères, le coeur est le premier organe à se développer : les progéniteurs cardiaques migrent très tôt au cours de l’embryogenèse. Fabienne Lescroart propose d’étudier cette dynamique de migration chez la souris, grâce à des techniques pointues de traçage cellulaire. La croissance foetale du coeur sera étudiée dans des contextes normaux et dans le cas de maladies congénitales. Sa régénération, qui est restreinte aux premiers jours de vie, le sera également. Ce projet pourrait faire la lumière sur les mécanismes impliqués dans la génèse des maladies cardiaques congénitales.

lescroart.fabienne@gmail.com

FABIENNELESCROART

UNIVERSITÉ LIBRE, BRUXELLES, BELGIQUE


DÉVELOPPEMENT


Thèse : Recrutement de cellules progénitrices aux pôles du coeur murin. Une origine commune avec un sous ensemble de muscles squelettiques.

Université Pierre et Marie Curie, Paris VI - Ecole doctorale : Complexité du vivant / Unité de génétique moléculaire du développement, URA CNRS 2578, Institut Pasteur, Paris.


Stage post-doctoral : « Caractérisation de la dynamique cellulaire et moléculaire au cours de la migration des progéniteurs cardiaques et étude de leur contribution au cours de la croissance et la régénération du coeur ».

Institut de recherche Interdisciplinaire en biologie humaine et moléculaire, Université libre de Bruxelles, sous la direction du Pr. Cédric Blanpain.


lescroart.fabienne@gmail.com