En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus

X

Programme d’innovation biomédicale à l’École polytechnique

Chercheurs et médecins ensemble pour la santé de demain

La Fondation Bettencourt Schueller soutient l’École polytechnique pour la création d’un nouveau programme consacré à l’innovation biomédicale. Ce programme permettra la mise en place des projets de collaboration entre les chercheurs et les médecins pour améliorer la santé de demain.

Répondre aux besoins de la médecine de demain

A l’heure de la santé connectée et des traitements de plus en plus ciblés et personnalisés, la médecine vit une révolution technique. En parallèle, les étudiants ingénieurs s’intéressent de plus en plus à l’ingénierie biomédicale qui est l’application de la physique et des sciences de l’ingénieur pour la santé. Pour accompagner ces changements, les coopérations entre les physiciens, les ingénieurs, les biologistes et les médecins s’avèrent plus que jamais nécessaires.

Afin de combler l’attente des étudiants, l’École polytechnique dispense depuis quelques années des cours d’ingénierie biomédicale. Au-delà des cours, la volonté de faciliter les liens entre les chercheurs et les médecins a finalement donné naissance au programme d’innovation biomédicale.

Inauguré le 12 novembre 2018, ce nouveau programme, soutenu par la Fondation Bettencourt Schueller, permet de financer des projets communs entre des chercheurs et des médecins sur des thématiques variées qui croisent la physique, la mécanique, l’informatique, la biologie et la médecine.

Des bourses de recherche de type « seed grant »

Le programme d’innovation biomédicale propose 11 bourses de recherche de 2 ans, pour des binômes composés d’un chercheur et d’un médecin. Ces collaborations ont pour objectif de développer des solutions innovantes destinées à améliorer les soins des patients. La durée restreinte des bourses permet le développement de preuves de principes qui devront ensuite être développées plus avant dans les laboratoires.

Ces projets à fort impact sociétal sont menés avec l’aide de doctorants et de post-doctorants dont le recrutement est financé dans le cadre du programme d’innovation biomédicale. Un mini-symposium annuel est également organisé pour que les participants puissent se tenir au courant des avancées de chacun des projets. Il permet d’évaluer chaque projet, comme condition nécessaire à sa poursuite d’activité.

Un jalon posé pour le développement de l’ingénierie biomédicale

Le programme d’innovation biomédicale est porté par Abdul Barakat, professeur, directeur de recherche au Laboratoire d’hydrodynamique de l’École polytechnique et expert en biomécanique cardiovasculaire. Comme lui, de nombreux chercheurs travaillent à l’interface entre physique et médecine, abordant ainsi des thématiques dans l’air du temps : électronique flexible, intelligence artificielle, bioimpression, nanosciences, objets connectés, etc, au service de la chirurgie vasculaire, de l’imagerie du cerveau ou de la biomécanique du cœur.

Ce programme s’inscrit donc dans la continuité des actions de la Fondation Bettencourt Schueller pour le rapprochement de la recherche et de la médecine. Il s'inscrit aussi dans le projet de développement d'un "Biomedical Engineering Institute" à l'École polytechnique. Cet institut aura pour mission de définir la stratégie de la recherche et de l'enseignement dans des domaines à l'interface entre la physique, les sciences de l'ingénieur, la biologie et la médecine. Le programme d’innovation biomédicale permettra ainsi de contribuer à la montée en puissance de ce futur institut.

La santé est un sujet d’une grande importance sociétale et ce genre de projets est entièrement au service des patients.

Eric Labaye, président de l'École polytechnique

 

  • 1/3

    © École polytechnique - J.Barande

  • 2/3

    © École polytechnique - J.Barande

  • 3/3

    © École polytechnique - J.Barande

Haut
de page