En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus

X

Deux chaires au Collège des Bernardins

Prendre le temps de la réflexion pour la recherche biomédicale et le dialogue entre les religions.

Au cœur de la vie intellectuelle française, le Collège des Bernardins injecte recul, philosophie et spiritualité dans les débats et porte une réflexion pluridisciplinaire sur des questions d’avenir.

Une recherche innovante dans un bâtiment du Moyen âge

Edifice cistercien du XIIIème siècle au cœur du Quartier Latin à Paris, le Collège des Bernardins a connu une renaissance en 2008, après sept années de travaux de réhabilitation. Avec une riche programmation de conférences et d’activités culturelles pour tous les publics, le Collège est désormais le siège d’un pôle de recherche. La réflexion se déploie dans six grands axes pluridisciplinaires qui touchent l’homme et à son avenir, en rejoignant nos interrogations contemporaines : l’économie, la bioéthique, l’enseignement, les gouvernances, l’art contemporain, ainsi que le lien historique et la réflexion réciproque entre judaïsme et christianisme.

Assumer une réflexion pluridisciplinaire

En raison de ses engagements pour les sciences de la vie et pour la solidarité, la Fondation Bettencourt Schueller perçoit la valeur d’une réflexion éclairée quand elle est proposée aux acteurs de la recherche scientifique ou de l’action humanitaire et sociale. Les personnes engagées sur les différents fronts de l’innovation ou d’une société plus inclusive sont confrontées à des situations inédites et manquent parfois de temps ou de références pour prendre la mesure des enjeux. L’approche pluridisciplinaire du Collège des Bernardins permet cette démarche d’analyse et d’anticipation. Sa localisation, la notoriété de l’établissement et l’ouverture de la programmation permettent au public de s’emparer de ces questions et d’en débattre.

Deux chaires, deux pôles

La Fondation accompagne deux chaires au Collège des Bernardins : « Éthique biomédicale » et « Judaïsme et christianisme ».

La première s’attache à « déceler les enjeux anthropologiques et éthiques de la recherche et de la pratique médicale ». Recherche et séminaires abordent des problématiques de bioéthique « technologique » mais posent également des questions sur l’accès aux soins, d’un point de vue sociologique et économique. Entre ce que la médecine rend possible et les questions que l’éthique soulève, comment décidons-nous ?

La seconde s’inscrit dans la lignée de l’engagement du cardinal Lustiger, créateur du Collège, qui a beaucoup œuvré pour le rapprochement entre les juifs et les chrétiens. Le pôle de recherche, en encourageant la connaissance mutuelle, a l’ambition de « nourrir un dialogue effectif et fructueux au niveau de la recherche universitaire entre chercheurs du monde juif et chercheurs du monde chrétien ».

  • 1/4

    collège des bernardins

  • 2/4

    collège des bernardins

  • 3/4

    collège des bernardins

  • 4/4

    collège des bernardins

?>
Haut
de page