En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus

X

Boris
Chaumette

CCA-Inserm-Bettencourt - 2018

Boris Chaumette est lauréat 2018 du programme CCA-Inserm-Bettencourt. Son double parcours clinique/recherche a débuté dès son admission à l’Ecole de l’Inserm Liliane Bettencourt. Pendant son internat de médecine, il réalise sa thèse en biologie sur les troubles psychotiques.

1% de la population mondiale est atteinte de schizophrénie. Nombreux sont les individus qui présentent des symptômes atténués pendant plusieurs années avant de déclarer une schizophrénie. Quels sont donc les mécanismes qui conduisent ces individus à développer une psychose ? Les recherches actuelles se heurtent au problème de la complexité et de l’hétérogénéité des troubles psychotiques.

Boris Chaumette s’intéresse à l’identification des facteurs biologiques intervenant dans la transition psychotique. Il étudie les anomalies biologiques évolutives, notamment les modifications de l’expression des gènes, à chacun des stades de la maladie. Sa recherche permettra de proposer des interventions précoces et des thérapeutiques spécifiques à chaque phase de la maladie.

Boris Chaumette travaille également à la mise en évidence de variants rares de la schizophrénie. En effet, les psychoses sont des phénomènes fréquents mais, dans certains cas, peuvent être secondaires à des maladies génétiques ou métaboliques rares. Ces présentations représentent un défi clinique et thérapeutique. Les identifier, à l’aide des connaissances moléculaires actuelles, permettra d’améliorer la prise en charge des patients.

Les recherches de Boris Chaumette sont hébergées au Centre de psychiatrie et Neurosciences, au sein du Service Hospitalo-Universitaire du Centre Hospitalier Sainte-Anne. Ses consultations ont lieu au Centre de Référence Maladie Rare à Saint-Anne.