En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus

X

Ecole de l’Inserm Liliane Bettencourt

Encourager la double formation médecine ou pharmacie / sciences pour favoriser la recherche translationnelle. L’Ecole de l’Inserm Liliane Bettencourt propose depuis 2003 à des étudiants qui en ont la détermination et les aptitudes de mener en parallèle leurs études de médecine ou de pharmacie et une formation scientifique conduisant au doctorat ès sciences.  

 

Rapprocher la recherche biologique et la pratique des soins 

C’est pour faciliter les passages de la paillasse au lit du patient, pour favoriser les échanges entre chercheurs et médecins, impliqués dans les logiques respectives de la recherche et des soins que l’Inserm a pris l’initiative de créer une Ecole en 2003. Pour cela, il a été décidé d’inciter de futurs médecins et pharmaciens à s’investir dans une formation précoce à la recherche.

Depuis 2007, l'École s’appelle École de l’Inserm Liliane Bettencourt. La Fondation Bettencourt Schueller finance les gratifications de stages, les activités scientifiques ou de recherche des étudiants et les contrats de travail post-doctoraux. Ce soutien s’inscrit dans les actions du mécénat scientifique de la Fondation visant à accélérer le processus d’innovation et à lier indissociablement recherche et formation.

Convaincue de la valeur du programme de l’Ecole, la Fondation Bettencourt Schueller a décidé en 2015 de renouveler son engagement pour dix nouvelles promotions. Ce soutien permettra aussi d’améliorer encore le fonctionnement de l’Ecole, de favoriser la diffusion des programmes de double formation médecine/sciences en France et de faciliter le début de carrière hospitalo-universitaire des doubles diplômés.

Contribution de l’Ecole au double cursus

Proposés par les doyens puis sélectionnés par l’Ecole dès le début de la deuxième année de médecine ou de pharmacie, soixante étudiants sont admis à participer à une formation-motivation de deux semaines. Cette formation scientifique complétée par un intense travail personnel conduit au concours de sélection pour l’entrée en deuxième année de l’Ecole  qui admet entre vingt et trente lauréats. Cette deuxième année propose des enseignements de master 1 au libre choix des étudiants et implique la réalisation de six mois de stages d’initiation à la recherche à temps plein, dans des laboratoires labellisés.

Forts de cette double formation fondamentale et expérimentale, les étudiants interrompent leurs études médicales ou pharmaceutiques pour préparer un master 2 dans un laboratoire de leur choix, en France ou à l’étranger.

Les étudiants préparent alors un doctorat ès sciences, soit directement après le master, soit pendant une interruption de l’internat.

L’obtention du doctorat ès sciences est la deuxième étape de la formation à la recherche. Les docteurs en médecine-docteurs en sciences auront le choix entre plusieurs carrières leur permettant une activité de recherche, le plus souvent associée à une activité hospitalière.

Tout au long de la formation, les étudiants de l’Ecole participent à des colloques scientifiques auxquels sont invités des conférenciers de renom. Ces réunions permettent des échanges approfondis ainsi que la création de liens professionnels forts pour la communauté des médecins et pharmaciens scientifiques.

Pour appuyer les jeunes médecins et pharmaciens-chercheurs sortis de l'Ecole, la Fondation a accompagné son réengagement jusqu'en 2025 de la mise en place d'un dispositif de « temps protégé recherche ». Ainsi, quelques jeunes doubles-docteurs, chefs de clinique des universités-assistants des hôpitaux, pourront mener à mi-temps un projet de recherche autonome pendant les quatre premières années de leur carrière. La Fondation et l'Inserm espèrent que cette consolidation des liens entre clinicat et recherche fera à nouveau figure d'exemple. En effet, la création de l'Ecole avait déjà largement favorisé le développement des filières médecine/sciences en France, qui se sont récemment regroupées au sein d’un réseau destiné à promouvoir la formation précoce à la recherche.

LES publications des jeunes médecins-chercheurs

Dix ans d’expérience confirment la pertinence de la double formation médecine-sciences, qu’illustrent quelques publications remarquables de jeunes médecins-chercheurs formés à l’Ecole de l’Inserm Liliane Bettencourt :

  • Nader Yatim - Promotion 2009
    Docteur ès sciences - 4ème année de médecine.
    RIPK1 and NF-κB signaling in dying cells determines cross-priming of CD8⁺ T cells.
    Yatim N, Jusforgues-Saklani H, Orozco S, Schulz O, Barreira da Silva R, Reis e Sousa C, Green DR, Oberst A, Albert ML.
    Science. 2015 Oct.
     
  • Elodie Lesteven - Promotion 2004
    PharmD-PhD - Assistante hospitalo-universitaire dans le laboratoire d'Hématologie Biologique du Pr Agnès Veyradier à l'hôpital Lariboisière (Paris) et à l'université Paris7 Denis Diderot UFR de Médecine et EA3518
    Lesteven E, Picque M, Conejero Tonetti C, Giraudier S, Varin-Blank N, Velazquez L, Kiladjian JJ, Cassinat B, Baran-Marszak F.
    Blood. 2014 Jan.
     
  • Delphine Lissa - Promotion 2008
    PharmD-PhD (filière industrie) Post-doctorat Laboratory of Human Carcinogenesis, NIH/NCI – Washington.
    Lissa D, Senovilla L, Rello-Varona S, Vitale I, Michaud M, Pietrocola F, Boilève A, Obrist F, Bordenave C, Garcia P, Michels J, Jemaà M, Kepp O, Castedo M, Kroemer G.
    Proc Natl Acad Sci USA. 2014 Feb.
     
  • Alexandre Parpaleix - Promotion 2008
    PhD, 1e année d’internat.
    Parpaleix A, Goulam Houssen Y, Charpak S.
    Nat Med. 2013.
     
  • Vivien Szabo - Promotion 2008
    PhD, 1e année d’internat Anesthésie Réanimation
    Szabo V, Ventalon C, De Sars V, Bradley J, Emiliani V.
    Neuron. 2014 Dec.
     
  • Charline Miot - Promotion 2003
    MD-PhD, spécialité pédiatrie - Inserm U892 - Equipe 7, Institut de Biologie en Santé (PBH-IRIS) Angers.
    Miot C, Beaumont E, Duluc D, Le Guillou-Guillemette H, Preisser L, Garo E, Blanchard S, Hubert Fouchard I, Créminon C, Lamourette P, Fremaux I, Calès P, Lunel-Fabiani F, Boursier J, Braum O, Fickenscher H, Roingeard P, Delneste Y, Jeannin P.
    Gut. 2015 Sep.
 

Je conseillerais ce cursus pour de nombreuses raisons : ouverture et enrichissement scientifique ; occasion unique d'avoir une formation variée qui s'inscrit dans la durée ; soutien permanent du comité pédagogique ;  émulation entre collègues qui font le même cursus.

                                                                                             Propos issu du questionnaire des 10 ans de l'EDILB, réalisé en 2014

 

  • 1/11

    école de l'Inserm, journées scientifiques de septembre 2015

  • 2/11

    école de l'Inserm, journées scientifiques de septembre 2015

  • 3/11

    école de l'Inserm, journées scientifiques de septembre 2015

  • 4/11

    école de l'Inserm, journées scientifiques de septembre 2015

  • 5/11

    école de l'Inserm, journées scientifiques de septembre 2015

  • 6/11

    école de l'Inserm, journées scientifiques de septembre 2015

  • 7/11

    école de l'Inserm, journées scientifiques de septembre 2015

  • 8/11

    école de l'Inserm, journées scientifiques de septembre 2015

  • 9/11

    école de l'Inserm, journées scientifiques de septembre 2015

  • 10/11

    école de l'Inserm, journées scientifiques de septembre 2015

  • 11/11

    école de l'Inserm, journées scientifiques de septembre 2015

?>
Haut
de page