En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus

X

Voinnet

OlivierVoinnet

Olivier Voinnet a parié sa carrière sur le gene silencing alors qu’on prenait encore le phénomène pour un artefact. Dès son master, il se spécialise en biologie moléculaire et en pathologie des plantes, avec pour ambition d’un jour comprendre les curieuses extinctions de gènes qui se manifestent au cours de manipulations sur des plantes transgéniques.
    
Lors de son doctorat, Olivier Voinnet fait une découverte révolutionnaire : des signaux séquence-spécifique se répandent au travers de la plante, pour éteindre des gènes en particulier d’une cellule à l’autre. Il établit alors la notion que le signal de silencing sert à immuniser les cellules naïves contre une infection virale présente dans la plante. Il montre également que la plupart des virus produisent des suppresseurs de la réponse de silencing.

Olivier Voinnet est chercheur au CNRS depuis son retour en France. Il guide près de 25 personnes dans deux équipes, à Strasbourg et à Zurich, sur des chemins de recherche toujours audacieux.

voinneto@ethz.ch

 

 

 

  • 1996Diplôme d’ingénieur agronome, Institut national agronomique de Paris-Grignon
  • 2001Doctorat en sciences, laboratoire du Dr. David Baulcombe, Sainsbury Laboratory, John Innes Centre, Norwich (Royaume-Uni)
  • 2002Young Scientist of the year, magazine Science
  • 2002-2007Chargé de recherche au CNRS
  • Depuis 2002Chef d’équipe Biologie d’ARN, Institut de biologie moléculaire des plantes, Strasbourg
  • 2004Médaille de bronze du CNRS
  • 2005Grand prix pour l’éducation et la recherche, Fondation Schlumberger
  • 2005Prix Victor-Noury-Thorlet, Henri Becquerel, Jules et Augusta Lazare, Académie des Sciences
  • 2006Médaille d’or, Académie d’agriculture de France
  • 2007Membre de l’European Molecular Biology Organization
  • 2007Médaille d'argent du CNRS
  • 2007Prix Liliane Bettencourt pour les sciences du vivant
  • Depuis 2007 Directeur de recherche au CNRS, Institut de biologie moléculaire des plantes, Strasbourg
  • 2009Médaille d’or de l’European Molecular Biology Organization
  • 2009Grand prix scientifique, Fondation Louis D. , Institut de France
  • Depuis 2010Professeur ordinaire à l’Institut fédéral de technologie de Zurich, chef d’équipe Biologie d’ARN - ETH Zürich (Suisse)
  • 2013Rössler Prize, ETH Zürich
  • 2014Élu à l'Académie des sciences