En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus

X

Villa Kujoyama

Lieu exceptionnel sur les hauteurs de Kyoto, interdisciplinarité, confrontation des cultures et accompagnement personnalisé représentent l’offre de la Villa Kujoyama faite aux créateurs français et japonais qui viennent en résidence dans cette maison dédiée à la recherche et aux échanges culturels franco-japonais.

 

Un lieu unique de rencontre et d’inspiration

Sur le modèle de la Villa Médicis à Rome, la Villa Kujoyama est une résidence de créateurs sur le flanc des collines qui entourent Kyoto, au cœur du Japon.

Construite en 1992 par l’architecte Kunio Kato sur un terrain offert à la France par la communauté francophile du Kansai, la Villa est gérée par l’Institut français du Japon. C’est l’une des plus importantes institutions culturelles françaises à l’étranger, et la seule en Asie.

Pour des séjours de plusieurs mois, elle a déjà accueilli plus de 300 créateurs, de toutes les disciplines artistiques (architecture, littérature, art contemporain, design, danse, composition, cinéma…).
Après avoir été rénovée, elle engage un nouveau programme de résidences, pour créateurs et chercheurs confirmés, prêts à des échanges interdisciplinaires et qui souhaitent développer un projet en lien avec le Japon.

Créativité et interdisciplinarité

Le programme de résidence de la Villa offre aux créateurs confirmés un cadre unique de recherche dans tous les domaines de la création contemporaine en lien avec la scène culturelle du Kansai et plus généralement du Japon. Depuis 2014, elle a ouvert ses résidences aux artisans d’art français.

Dans le même esprit de liberté et d’ouverture, « Kujoyama duo » propose d’accueillir des tandems de créateurs, l’un français et l’autre japonais, autour d’un projet commun. La Fondation Bettencourt s’est engagée, depuis 2014, aux côtés de cette institution qui contribue pleinement au rayonnement de la culture française, et soutient son programme de résidences qui inclut l’accueil des professionnels des métiers d’art qui peuvent y trouver inspiration, créativité et source de rayonnement. La Fondation est également mécène de la seconde phase de travaux nécessaire à cette résidence et qui se tiendra de 2019 à 2021.

En 2018, la Villa Kujoyama a accueilli : Pauline Abascal & Kanako Kajihara (mode), Béatrice Balcou & Yuki Okumura (arts plastiques), Johan Brunel (design), Benoît Buquet (commissaire d’exposition), Simon Gauchet (théâtre), Emmanuel Guillaud & Takao Kawaguchi (danse), Gaëlle Hippolyte & Lina Hentgen (arts plastiques), Gaspard Kuentz & Yasuhiro Morinaga (cinéma), Louise Lemoine & Ila Bêka (architecture), Thierry Machuel (musique), Catherine Meurisse (bande dessinée), Martine Rey (métiers d’art), Olivia Rosenthal (littérature), Sandrine Rozier (métiers d’art), Nach / Anne-Marie Van (danse)

 


En 2019, la villa accueillera : Benjamin Aubry (architecture), André Baldinger (design / graphisme), Benjamin Bertrand (danse), Hugo Capron (arts plastiques), Annie Claustres (commissaire d’expositions), Marion Delarue (métiers d’art), Mimosa Echard (arts plastiques), Christophe Galati (productions digitales), Isabelle Le Minh (photographie), Le duo Simon Moers et Tomoe Kobayashi (duo) (arts de la rue,
cirque, marionettes), le binôme Luz Moreno et Anaïs Silvestro (gastronomie), Camille Mutel (danse), Rithy Panh (cinéma), le binôme Laurel Parker et Paul Chamard (binôme) (métiers d’art), Daniel Pescio (mode), Samy Rio (design / graphisme), Arnaud Rykner (livre)

 

  • 1/6

    Inauguration Villa Kujoyama

  • 2/6

    Inauguration Villa Kujoyama

  • 3/6

    Inauguration Villa Kujoyama

  • 4/6

    Inauguration Villa Kujoyama

  • 5/6

    Inauguration Villa Kujoyama

  • 6/6

    Villa Kujoyama

Haut
de page