En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus

X

Solidarités Nouvelles pour le Logement

Solidarités Nouvelles pour le Logement propose des appartements à loyers très modérés à des personnes en situation de grande précarité, le temps pour elles de retrouver un logement durable de droit commun.

Loger les personnes exclues du marché locatif traditionnel

 

Une réaction solidaire contre le mal-logement

En 1988, un groupe d’habitants du 19ème arrondissement de Paris se rassemble autour de Denis Primard, entrepreneur en bâtiment, et de sa femme Brigitte pour collecter des fonds, acheter un logement et le louer à un couple en difficulté, contre un loyer minime.
C’est le début de Solidarités Nouvelles pour le Logement, un mouvement solidaire né du constat que le logement est à la fois essentiel et inaccessible pour les personnes en difficulté avec des ressources limitées ou précaires.

En 25 ans, l’association s’est implantée dans cinq départements d’Ile-de-France. Elle a réuni 1 100 bénévoles, créé plus de 900 logements et aidé plus de 7 500 personnes à retrouver un logement décent.

Une démarche associative originale

Solidarités Nouvelles pour le Logement réunit ceux qui veulent s’engager localement pour loger décemment des personnes exclues du marché locatif traditionnel.
A l’échelle d’un quartier ou d’une commune, les habitants se réunissent pour former un groupe local de solidarité. L’objectif est de collecter des fonds pour créer ou réhabiliter des logements transitoires. Les locataires y restent jusqu’à ce qu’ils accèdent à un logement durable. En contrepartie, des loyers minimes sont demandés.

Chaque locataire est accompagné par un ou deux bénévoles du quartier qui l’aident à emménager, favorisent son intégration et soutiennent sa recherche d’un logement pérenne.
Les locataires peuvent s’ils le souhaitent devenir à leur tour des bénévoles de l’association. Les bénévoles prospectent de nouveaux logements, sensibilisent leur entourage au problème du mal-logement et partagent des moments de convivialité, qui sont autant d’occasions de renouer le lien social.

La Fondation Bettencourt Schueller aide l’association à rénover plusieurs logements et à renforcer les fonctions de maîtrise d’ouvrage et de gestion locative.

Dans notre esprit, il n’a jamais été question de « faire du sociale», mais nous voulions vivre suivant les valeurs de partage qui nous ont été transmises.

Étienne Primard, président de Solidarités Nouvelles pour le Logement

  • 1/6

    solidarités nouvelles pour le logement

  • 2/6

    solidarités nouvelles pour le logement

  • 3/6

    solidarités nouvelles pour le logement

  • 4/6

    solidarités nouvelles pour le logement

  • 5/6

    solidarités nouvelles pour le logement

  • 6/6

    solidarités nouvelles pour le logement

Haut
de page