En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus

X

Signes de sens

Signes de sens a développé une méthodologie originale d’observation des usages, de créativité et d’implication de partenaires pour proposer aux enfants autistes ou sourds des solutions nouvelles pour leurs apprentissages.

La technologie pour créer des outils adaptés

Fondée à Lille en 2003 par Simon Houriez, l’association Signes de sens est un laboratoire d’innovation sociale et pédagogique qui défend une société inclusive pour tous. Signes de sens élabore des outils d’apprentissage destinés aux enfants atteints de surdité ou d’autisme en exploitant notamment le potentiel des nouvelles technologies.

L’association crée des contenus faciles à comprendre pour tous grâce à une pédagogie cohérente et visuelle. Ainsi, huit DVD associent des vidéos d’un acteur qui mime et pratique la langue des signes avec des images incrustées, du dessin animé, des voix off et des sous-titres : chaque enfant peut s’approprier cet outil ludique et stimulant, qu’il soit -  ou non - atteint de handicap. De même, le dictionnaire Français/langue des signes (LSF) Elix.org permet de lutter contre l’illettrisme des sourds. Une application pour iPad (Muséo) a aussi été expérimentée au musée du Quai Branly et au Palais des Beaux-arts de Lille pour aider les enfants avec ou sans handicap à découvrir les œuvres d’un musée.

Des effets positifs pour les enfants

Signes de sens évalue l’impact de ses outils avec l’aide de laboratoires universitaires (Lille III, Valenciennes), d’associations d’usagers et de structures d’accueil d’enfants porteurs de handicap.

Ces travaux d’évaluation ont montré que des outils conçus à l’origine pour les enfants sourds ont les mêmes effets positifs pour des jeunes atteints d’autisme, de troubles envahissants du développement ou de déficiences intellectuelles. Selon les professionnels, les supports de Signes de sens sont utiles dans 75 % des cas et pourraient être développés pour travailler l’attention de l’enfant et sa communication.

 

Un centre d’innovation pour aller plus loin

L’association prépare l’ouverture d’un centre d’innovation pédagogique appliquée qui fera le lien entre les chercheurs et les structures du secteur médico-social pour développer des solutions pédagogiques innovantes pour les publics en situation de handicap, notamment les enfants souffrant de troubles autistiques ou de déficiences intellectuelles. Par exemple, une application claire et facile d’utilisation pour favoriser le développement de savoir-faire comme le brossage des dents ou des livres-DVD pour développer la communication des enfants grâce au mime.

Permettre à des parents parfois désarmés de se réapproprier la communication dans le cadre familial, de réinvestir cet espace en ouvrant la voie à la communication.

Simon Houriez, fondateur de Signes de sens

  • 1/5

    signes de sens

  • 2/5

    signes de sens

  • 3/5

    signes de sens

  • 4/5

    signes de sens

  • 5/5

    signes de sens

?>
Haut
de page