En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus

X

Lazare

Lazare répond à l’isolement et à l’exclusion des personnes sans abri en leur permettant de retrouver à la fois un toit, un regard bienveillant et un chemin vers la réinsertion.

 

LES APPARTEMENTS PARTAGES

La rue est un gouffre dont il est très difficile de sortir. Les solutions d’hébergement d’urgence ne sont que des réponses temporaires et ne permettent pas une réintégration des personnes de la rue dans notre société.

L’association Lazare se distingue de ces solutions car son projet dépasse la recherche d’hébergement pour les personnes qui vivent dans la rue. Plus qu’un toit, c’est un lieu de vie commune, de bienveillance et de patiente reconstruction que propose l’association. Chaque appartement réunit des volontaires et personnes anciennement sans abri. Le partage, l’entraide et la chaleur humaine sont au cœur du projet. Chaque résident contribue au paiement du loyer, rend un service à la communauté (les courses, le ménage, etc.) et participe à l’hebdomadaire « repas de maisonnée ». C’est une « vie de famille » qui s’invente. Le temps n’est pas compté : les résidents peuvent rester dans les appartements aussi longtemps qu’ils le souhaitent. Mais le travail social n’est pas oublié. Car l’objectif est la réinsertion complète, dans un logement autonome.

 

DEPLOYER LE MODELE DANS LES GRANDES VILLES DE FRANCE

Ce modèle de colocations solidaires, l’association Lazare s’est fixé pour objectif de le diffuser. Depuis 2011 l’association a ouvert huit maisons en France à Nantes, Marseille, Lille, Vaumoise, Lyon, Valence, Toulouse, Angers ainsi que deux en Europe à Bruxelles et Madrid permettant d’accueillir plus de 200 personnes.

Les résultats sont là : 85% des personnes qui étaient à la rue ont retrouvé un logement en quittant Lazare et près de 40% d’entre eux ont trouvé un travail. 95% des résidents se disent heureux ou très heureux de vivre à Lazare.

Fort de cette expérience et de la solidité de son modèle, Lazare souhaite accélérer son développement pour permettre à davantage de personnes de vivre l’expérience transformante de la colocation solidaire. L’association ambitionne de doubler ses capacités d’accueil d’ici 3 ans en ouvrant des maisons dans de nouvelles villes et d’être présente, à terme, dans toutes les grandes villes de France. 

La Fondation Bettencourt Schueller croit en ce type d’habitats partagés, solidaires et intergénérationnels pour répondre de façon pérenne à la solitude et la précarité des personnes de la rue. Après un premier soutien en 2014 pour financer l’aménagement d’une des premières maisons à Nantes, la Fondation est à nouveau aux côtés de l’Association Lazare pour accompagner son développement.

 

 Quand tu fais une maraude, c’est ponctuel, après tu retournes chez toi retrouver tes proches. Ici la personne qui souffre c’est ton proche, celle qui dort dans la chambre à côté de toi, et ça change tout !

Hermance, colocataire

 

  • 1/6

    © Elodie Perriot.

  • 2/6

    © Elodie Perriot.

  • 3/6

    © Elodie Perriot.

  • 4/6

    © Elodie Perriot.

  • 5/6

    © Elodie Perriot.

  • 6/6

    © Elodie Perriot.

Haut
de page