La Maison de Tom Pouce

Chaque année, des jeunes femmes - parmi les plus démunies - se retrouvent en situation de détresse à l’annonce d’une grossesse imprévue. Créée en 1987, l’association les accueille dans ses maisons et les accompagne durant 4 à 5 mois en moyenne, le temps pour elles de tisser des liens avec leur bébé, et se reconstruire.

Deux maisons d’accueil -prénatale et postnatale- ont été créées au cœur de la Seine-et-Marne.

Depuis sa création, l’association fait toujours un même constat. L’annonce d’une grossesse imprévue fait basculer les jeunes femmes les plus fragiles dans un total désarroi. Souvent mineures, vivant parfois dans la rue, elles se retrouvent face à une difficulté insurmontable, dans un contexte d’isolement, de manque de soin et de souffrance psychologique. Pour faire face à ces situations, l’association a ouvert deux maisons qui accueillent 12 femmes enceintes et 9 mamans avec leur bébé, leur apportant une aide matérielle et affective. Lorsque les femmes ont déjà d’autres enfants ou qu’elles ne parviennent pas à vivre en communauté, l’association finance des hébergements d’urgence à l’hôtel.

 

Des équipes présentes jour et nuit

Dès leur arrivée, les femmes sont accompagnées par une équipe présente 24h/24 à leurs côtés : éducateurs spécialisés, psychologues, puéricultrices… Elles participent à des cours de préparation à la naissance, d’hygiène et d’alimentation mais également à la vie en communauté. Habilitée « Aide sociale à l’enfance », l’association travaille en collaboration avec les services sociaux et les jeunes femmes sont toutes en lien avec un travailleur social extérieur, garantissant la pérennité du suivi. Après des séjours de 4/5 mois, les femmes sont réorientées vers des centres maternels, des maisons d’accueil ou retrouvent leurs familles.

 

L’accompagnement de la Fondation

Association locale, La Maison de Tom Pouce apporte un soutien précieux -matériel, psychologique et affectif- à des jeunes femmes en détresse. La qualité du travail réalisé a été saluée par les services sociaux, via l’habilitation Aide sociale à l’enfance. L’initiative est en parfaite cohérence avec les valeurs de la Fondation et sa volonté d’aider, concrètement, les femmes les plus vulnérables.

Une volonté d’amplifier les actions avec une nouvelle structure

Forte de 35 ans d’expérience, l’association enregistre des résultats très positifs. Elle accueille désormais 80 femmes en moyenne par an. 100% de celles hébergées jusqu’à la naissance de leur enfant accouchent à terme et 100% bénéficient d’une solution d’hébergement après leur séjour. Dans ce contexte, l’association souhaite amplifier ses actions, notamment en se tournant davantage vers les femmes majeures, moins orientées par les services sociaux car considérées (souvent à tort) capables de gérer seules leur grossesse. Elle compte aussi inaugurer une troisième structure sur un modèle de studios ou d’appartements partagés. Ce dispositif permettrait de limiter les hébergements en hôtel, solution peu adaptée à la grossesse et à la petite enfance.

 

C’est à La Maison de Tom Pouce que j’ai appris à reprendre confiance en moi. Avant d’arriver, de par mon parcours, j’étais complexée et diminuée, mais grâce à tout le monde, je me suis sentie mieux. J’ai rencontré des gens formidables qui comptent beaucoup dans ma vie aujourd’hui. Ça m’a appris à voir une possibilité d’avenir alors qu’avant tout était sombre, et cela parce que j’ai été soutenue, aidée, écoutée et assistée. J’ai senti que j’avais une place chez eux, que j’étais importante, que je pouvais être aimée. 

Yakha, maman accueillie par l'association

 

  • 1/3

    ©La Maison de Tom Pouce – Laëtitia Darde

  • 2/3

    ©La Maison de Tom Pouce – Laëtitia Darde

  • 3/3

    ©La Maison de Tom Pouce – Laëtitia Darde

Oui Haut
de page