En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus

X

Le Rocher Oasis des cités

Ouvrir "ma petite classe" au pied des barres d’immeubles, c’est la solution du Rocher Oasis des cités, pour refuser l’échec scolaire et ses conséquences et donner le goût de l’école et de la vie sociale.

PARTAGER LA VIE DES HABITANTS DES CITÉS

L’association du Rocher a été créée en 2000 par Cyril Tisserand et son épouse qui voulaient vivre au sein des cités pour mieux comprendre les jeunes et leurs familles, et mieux les aider.

Après 14 ans, l’association est implantée dans des quartiers sensibles de Grenoble, Lyon, Marseille, Toulon, Paris, Bondy et Les Mureaux.

Avec les habitants du quartier, Le Rocher conduit des actions éducatives, sociales et culturelles pour accompagner au quotidien les adultes et les enfants : aide aux devoirs quatre soirs par semaine, activités diverses le mercredi après-midi (théâtre, arts plastiques, chant, sport), cafés des femmes pour échanger et discuter, repas de quartier où chacun apporte sa spécialité, camps de vacances, etc. Les habitants reprennent possession de leur quartier et construisent lentement un lien de confiance et de solidarité

« MA PETITE CLASSE »

En septembre 2011, dans le quartier de la Beaucaire à Toulon, Le Rocher a ouvert une classe pour soutenir les élèves en difficulté ou en décrochage scolaire. C’est le projet que la Fondation Bettencourt Schueller soutient, en prolongement de son engagement pour la réussite à l’école. Cette classe accueille une douzaine d’enfants dont les lacunes sont grandes, pour les aider à acquérir des bases solides, se sentir bien à l’école et suivre avec succès le cursus scolaire ordinaire.

Plusieurs facteurs de réussite sont identifiés :

  • l’enseignante a l’habitude des élèves en difficulté et travaille avec des spécialistes (éducateurs spécialisés, psychologues, orthophonistes, etc.),
  • par l’association, la classe est insérée dans le quartier et l’apprentissage prend en compte la situation des familles,
  • le matériel et les méthodes sont adaptés aux besoins et aux progrès de chaque enfant,
  • les parents, souvent visités, sont fortement invités à s’impliquer dans la scolarité de leurs enfants.

 

Aujourd’hui, Le Rocher a ouvert une seconde classe de ce type au sein de son antenne parisienne.

 

Nos cités foisonnent d’idées, d’énergie, de vie, de gens désireux de changer les choses et il suffit parfois de donner le mouvement pour qu’ils se mettent en marche !

Cyril Tisserand, fondateur du Rocher

  • 1/10

    le rocher oasis des cités

  • 2/10

    le rocher oasis des cités

  • 3/10

    le rocher oasis des cités

  • 4/10

    le rocher oasis des cités

  • 5/10

    le rocher oasis des cités

  • 6/10

    le rocher oasis des cités

  • 7/10

    le rocher oasis des cités

  • 8/10

    le rocher oasis des cités

  • 9/10

    le rocher oasis des cités

  • 10/10

    le rocher oasis des cités

?>
?>
Haut
de page