En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus

X

Association Panorama - Cuisine mode d'emploi(s)

Une école « cuisine mode d’emploi(s) » à Clichy-sous-Bois

Depuis 2012, l'association Panorama gère des centres de formation aux métiers de bouche dénommés « Cuisine Mode d'Emploi(s) ». Ces centres proposent à des personnes éloignées de l'emploi des formations gratuites et qualifiantes, combinant huit semaines en centre de formation et trois semaines de stage en entreprise. A l'issue d'une formation courte, complète et sans complaisance (aucune absence tolérée), les nouveaux diplômés bénéficient d'un accompagnement à la recherche d'emploi.

THIERRY MARX, UN CHEF ETOILE ENGAGE

Le chef étoilé Thierry Marx est à l'origine du concept. Pour lui, le diagnostic est simple : « il n'y a aucune personne ou aucun quartier voués à l'échec ». Il souhaite bousculer les codes dans un secteur en tension, où les formations ne sont plus adaptées. Fort de ses expériences au sein de l'armée et des Compagnons du devoir, Thierry Marx a adapté les formations, proposant un cadre où la pratique et l'assiduité sont mises en avant. Cette pédagogie, plus opérationnelle, suscite des vocations et favorise l'émergence de nouveaux talents.

 

UNE NOUVELLE ECOLE POUR UN TERRITOIRE EN TENSION

Afin de permettre aux demandeurs d'emploi de Clichy-sous-Bois (23 % de taux de chômage) de bénéficier d'une de ces formations courtes débouchant rapidement sur un emploi, l’association a décidé d'y ouvrir une nouvelle école. Celle-ci proposera deux filières de formation en cuisine et cuisine nomade (structure de type corner, stand ou foodtruck) qui accueilleront entre 80 et 100 stagiaires par an. Un restaurant d'application sera également ouvert au public.

La Fondation Bettencourt Schueller accompagne le lancement de cette nouvelle école pour permettre aux stagiaires d’être accompagnés dans les meilleurs conditions possibles.

J'ai une conviction : l'apprentissage d'un métier est non seulement une arme contre le chômage, mais également le moyen de faire des hommes libres.

Thierry Marx

 

?>
Haut
de page