En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus

X

AIM Jeanne Garnier

Permettre aux personnes malades en fin de vie de profiter d'un jardin jusqu'au bout de la vie

Apaisement, ouverture sur le monde, quiétude, stimulation des sens… Les bienfaits qu’offre un jardin aux personnes en situation de vulnérabilité, qu’elles soient âgées, atteintes par la maladie ou par le handicap, sont nombreux. Au point que de plus en plus d’établissements se lancent dans la création de jardins thérapeutiques. Cet attrait et les bienfaits constatés ont incité la Maison Jeanne Garnier à lancer un tel projet.

La Maison Médicale Jeanne Garnier, située dans le 15ème arrondissement de Paris, comprend une unité de soins palliatifs, un accueil de jour pour personnes malades d’Alzheimer et une résidence non médicalisée pour des personnes âgées en moyen séjour.

Cet établissement possède un jardin mais il est mal agencé, en pente, ce qui ne facilite pas le déplacement des personnes en fauteuil, séparé en parcelles et entouré par des grands murs visibles depuis les chambres.

Afin de rendre ce jardin plus convivial et d'améliorer le confort des malades, il a été décidé de créer trois jardins en un :

  • un jardin sensoriel, où il serait possible de toucher la terre, de percevoir les couleurs, sentir les herbes et les fleurs, écouter le bruit du vent ou de l’eau…,
  • un jardin bienveillant, un espace de liberté pour réduire le stress, et un lieu de convivialité où il fait bon se mettre à l’ombre ou au soleil pour contempler la nature et se balader,
  • un jardin intergénérationnel pour favoriser les échanges et le lien social, permettre de cultiver des liens dans des lieux plus intimistes, ou au contraire inciter à la rencontre et aux échanges entre promeneurs ou flâneurs.

La Fondation Bettencourt Schueller a souhaité soutenir la création de ce jardin, afin d'offrir un havre de paix à toutes ces personnes âgées ou malades et à leurs proches.

 

Je garderai de cet établissement, malgré la douleur que l’on peut ressentir dans ces moments difficiles de la vie, un excellent souvenir qui contribue, sachant le dévouement du personnel et des bénévoles, à atténuer celle-ci.

 

 

Haut
de page