En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus

X

Chaire de recherche Autisme et cerveau social

L’équipe de Thomas Bourgeron, à travers la chaire de recherche Autisme et cerveau social, vise à comprendre les causes génétiques de l'autisme et à trouver de nouvelles pistes pour améliorer le diagnostic, les soins et l'intégration des personnes avec autisme.

Résoudre une énigme scientifique et médicale

Le soutien de la Fondation Bettencourt Schueller, aux travaux de Thomas Bourgeron dans le domaine de l'autisme, favorise de nouvelles approches. Les troubles envahissant du développement du système nerveux, pour lesquels il n’existe encore aucun traitement, touche environ 1 % de la population. Mais les diagnostics sont généralement posés très tard et les prises en charge proposées, malgré des progrès récents, restent très insuffisantes.

UNE NOUVELLE APPROCHE DE L’AUTISME

Le titulaire de la chaire Autisme et cerveau social, Thomas Bourgeron, est professeur à l’Université Paris Diderot et directeur de l’unité Pasteur/CNRS Génétique humaine et fonctions cognitives à l’Institut Pasteur à Paris. Premier généticien à identifier en 2003 les mutations fonctionnelles de gènes impliqués dans le fonctionnement synaptique, Thomas Bourgeron anime une équipe à l'interface entre recherche fondamentale et clinique. Ces psychiatres, généticiens et neurobiologistes cherchent à identifier de nouveaux gènes de vulnérabilité à l’autisme et à comprendre les mécanismes conduisant aux troubles autistiques. Ils ont notamment proposé une nouvelle forme de diagnostic personnalisé, induit de leurs découvertes chez la souris, et le séquençage de génomes humains complets.

L’historique de la chaire

La Fondation Bettencourt Schueller a déjà soutenu les recherches de Thomas Bourgeron et de son équipe avec la chaire de Biologie intégrée de l’autisme (2012-2015) initiée en partenariat avec la Fondation FondaMental. Créée en 2007, cette chaire venait combler une carence importante dans la recherche française. En effet, FondaMental œuvre à l’amélioration des soins et accélère la recherche sur les maladies mentales : les troubles bipolaires, la schizophrénie, l’autisme (dont le syndrome d’Asperger), les pathologies résistantes (dépression et troubles obsessionnels compulsifs) et les conduites suicidaires.

Un second soutien à l’équipe de Thomas Bourgeron, sous la forme de la chaire Autisme et cerveau social, en partenariat avec l’Institut Pasteur à Paris, commence en 2017 pour une durée de cinq ans. Fondation privée reconnue d’utilité publique, créée en 1887 par Louis Pasteur, l’Institut Pasteur est aujourd’hui un centre de recherche biomédicale de renommée internationale, au cœur d’un réseau de 32 instituts présents sur les cinq continents. Pour mener sa mission dédiée à la prévention et à la lutte contre les maladies, en France et dans le monde, l’Institut Pasteur développe ses activités dans quatre domaines : recherche scientifique et médicale, santé publique et veille sanitaire, enseignement, valorisation économique et transfert technologique.

  • 1/4

    chaire de biologie intégrée de l'autisme

  • 2/4

    chaire de biologie intégrée de l'autisme

  • 3/4

    chaire de biologie intégrée de l'autisme

  • 4/4

    chaire de biologie intégrée de l'autisme

?>
Haut
de page