En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus

X

Prix Liliane Bettencourt pour l'Intelligence de la main - Parcours

  • Récompenser une personnalité exemplaire

    Parcours, créé en 2014, met en lumière une personnalité exemplaire pour son engagement, ses réalisations, sa contribution au secteur des métiers d’art français, son exemplarité, sa capacité à entraîner les autres, son ambition et ses projets d’avenir (personne physique ou morale).

    • Dotation : 50 000 euros
    • Accompagnement : jusqu’à 100 000 euros pour réaliser un projet de développement.

     

Les lauréats

2017
Close Maison de l'outil et de la pensée ouvrière
  • 1/9

    Maison de l'outil et de la pensée ouvrière

    L'Hôtel de Mauroy, à Troyes, abritant la Maison de l'outil

  • 2/9

    Maison de l'outil et de la pensée ouvrière

    Vitrine de l'espace muséal

  • 3/9

    Maison de l'outil et de la pensée ouvrière

    Vitrine de l'espace muséal

  • 4/9

    Maison de l'outil et de la pensée ouvrière

    Vitrine de l'espace muséal

  • 5/9

    Maison de l'outil et de la pensée ouvrière

    Vitrine de l'espace muséal

  • 6/9

    Maison de l'outil et de la pensée ouvrière

    Christophe Cheutin, directeur de la Maison de l'outil

  • 7/9

    Maison de l'outil et de la pensée ouvrière

    Bibliothèque de la Maison de l'outil

  • 8/9

    Maison de l'outil et de la pensée ouvrière

    Ouvrage issu des collections de la bibliothèque

  • 9/9

    Maison de l'outil et de la pensée ouvrière

    Ouvrage issu des collections de la bibliothèque

Le Prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main-Parcours 2017 est attribué à la Maison de l'outil et de la pensée ouvrière (MOPO), située à Troyes.

« Le Louvre de l’ouvrier » c’est ainsi que Christophe Cheutin aime à définir cette institution créée en 1974 par les Compagnons du devoir et le père Paul Feller avec le soutien de la ville de Troyes et du Conseil départemental, dans le somptueux Hôtel de Mauroy à Troyes. Il est vrai que la maison de l’outil et de la pensée ouvrière possède, elle aussi, une collection unique au monde. En tout, plus de 10 000 outils issus de toutes les régions de France et une bibliothèque de quelque 32 000 ouvrages dont un Vitruve de 1572, la première édition de l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert ou encore des manuels
évoquant des techniques disparues, comme celle de la soudure à la louche utilisée par les fontainiers de Versailles. Enrichie sans cesse et mise en scène dans une remarquable muséographie, cette collection offre un panorama complet sur une soixantaine de métiers : tailleur de pierre, chaudronnier, vannier, mouleur au sable…

 

 

Elle révèle ainsi l’incroyable transmission des savoirs, depuis leur naissance sur les grands chantiers du Moyen-âge jusqu’à aujourd’hui, mais elle livre également un regard unique sur la nature même de l’artisanat.

« Avant d’être une main, l’homme ouvrier est une intelligence et une sensibilité » déclare Christophe Cheutin. Cette conception se situe au coeur du projet de l’institution, invitant le public à s’interroger sur celui qui est derrière l’outil avant de questionner la fonction de l’outil. Elle dévoile ce qui constitue le sens même
du geste de l’artisan d'art : la recherche du travail bien fait, la beauté du produit fini, la primauté de la pensée humaine qui dirige la main pour transformer la matière.

Au fil de ces salles qui abritent plus de 65 vitrines mais également des espaces sonores et vidéos, le public prend la mesure de la richesse créative de ces métiers, de leur histoire et de leur culture. Mieux encore, il découvre que l’artisanat n’en finit pas de se réinventer et qu’il constitue plus que jamais une voie d’avenir pour les jeunes générations.

Nous traquons la pièce rare, celle
qui permet de ressentir le travail de
l’ouvrier qui l’a forgée avec sa main.

Christophe Cheutin, directeur de la Maison de l'outil et de la pensée ouvrière.

 

?>

Informations pratiques :

7 rue de la Trinité, Troyes
Ouvert tous les jours de 10h à 18h
Fermé le mardi d'octobre à mars

Maison de l'outil et de la pensée ouvrière

La Maison de l'outil et de la pensée ouvrière en quelques chiffres

  • 1974année de création de la Maison de l’outil et de la pensée ouvrière
  • 11 000 outilsdes XVIIème au XIXème siècles sont répartis au fil de 65 vitrines, ce qui fait de cette maison le plus grand musée d’outils de façonnage à main au monde.
  • 32 000 ouvragesconstituent le coeur de cette bibliothèque, deuxième fonds technique de France.
  • 3 expositions par anmettent l’accent sur des parcours singuliers. Dernière en date « entre les murs de fresques », témoigne du savoir-faire ancestral des fresques.