En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus

X

Prix Liliane Bettencourt pour l'intelligence de la main - Dialogues

Les lauréats

2020
Close Entropie, de l'onde à la lumière
  • 1/17

  • 2/17

  • 3/17

  • 4/17

  • 5/17

  • 6/17

  • 7/17

  • 8/17

  • 9/17

  • 10/17

  • 11/17

  • 12/17

  • 13/17

  • 14/17

  • 15/17

  • 16/17

  • 17/17

Le Prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main - Dialogues 2020 est attribué à Nicolas Pinon (laqueur) et Dimitry Hlinka (designer) pour Entropie, radiateur d’un nouveau genre résultat d’une véritable prouesse technique. Mobile, ultra léger, il prend la forme de l’onde de chaleur et se couvre d’une laque dont la couleur varie selon la température, passant du noir à un rouge profond.

Allier le beau et l’utile… Le défi peut être relevé à l’infini, comme le montrent une fois encore le laqueur Nicolas Pinon et le designer Dimitry Hlinka avec Entropie. Référence au principe physique qui lie chaleur et température, cet objet n’est autre qu’un radiateur d’intérieur pensé comme un chauffage d’appoint mobile.

Petit chef d’œuvre d’esthétique autant que d’innovation, Entropie est surtout la parfaite synthèse des savoir-faire de ce duo, illustrant la force et la qualité d’un cheminement intellectuel commun. Le point de départ de la réflexion a été, ici, les propriétés de la laque végétale d’origine japonaise utilisée par Nicolas : « Largement employée dans les arts de la table, celle-ci peut être chauffée jusqu’à 200°C. Le défi a été d’exploiter ses caractéristiques en lui ouvrant de nouveaux horizons ». Ainsi est née la proposition d’un radiateur avec une ambition forte, comme le raconte Dimitry : « Nous voulions créer un objet fonctionnel mais en rupture esthétique avec les radiateurs traditionnels, qui cherchent le plus souvent à se faire oublier. Notre volonté ? Imaginer l’objet comme une sculpture, aérienne et en mouvement. »

Dessiné d’un seul trait, Entropie est un hommage subtil au trajet de l’onde de chaleur qui évolue comme une boucle, revenant à son point d’origine. Restait alors à mettre la laque au service de l’objet. Après de multiples recherches, Dimitry a choisi de transposer la technique de thermochromie -traditionnellement réservée à un usage industriel- à cette pièce unique. Nicolas a alors travaillé à une application concrète, avec ce parfait résultat. Lorsque l’objet est sous tension et dépasse les 35°C, il passe du noir à un rouge profond, se stabilisant quand le radiateur atteint la température limite de 50°C, fixée pour un usage sans risque et une juste maîtrise de sa consommation d’énergie.

Dernier atout de cette œuvre qui a nécessité près de 450 heures de travail, Entropie, dont la structure est composée d'une trentaine de tubes imprimés en 3D à partir de résine de soja biodégradable, ne pèse que 4 kilos. Il constitue ainsi un parfait objet nomade qui procure un double sentiment de bien-être : la sensation d’une chaleur douce et enveloppante et le plaisir esthétique d’une œuvre d’art.

 

Pour toutes les photographies : (c) Sophie Zénon pour la Fondation Bettencourt Schueller. 

Nicolas Pinon

Devenu laqueur décorateur indépendant en 2008, Nicolas Pinon collabore à de nombreux projets notamment avec Jacques Garcia et Joseph Karam.

Depuis 2013, il se consacre exclusivement à la laque japonaise et partage son activité entre la restauration et la création de bijoux ou de mobilier.

Aujourd’hui, tout en travaillant la laque selon les techniques traditionnelles, il effectue des recherches, en utilisant les nouvelles technologies. Il travaille actuellement sur des supports souples en impression 3D et la gravure de la laque au laser.

  • 2001Diplômé de Métiers d’art section ébénisterie à l’Ecole Boulle (Paris)
  • 2004-2009Laqueur décorateur aux Ateliers Brugier (Paris), laqueur vernisseur / société d’ébénisterie SEMA (Paris)
  • 2007Première formation en laque végétale, atelier de Nagatoshi Onishi, professeur aux Beaux-Arts de Tokyo. Deux autres suivront en 2015 et 2019.
  • 2015-2019Exposition au Salon Révélations Grand Palais (Paris) ; participation à l’exposition collective « Savoir-faire des Takumi » à Kyoto (Japon)
  • 2020Récompense Dialogues du Prix Liliane Bettencourt pour l'intelligence de la main®
Dimitry Hlinka

Designer diplômé de l’École Boulle, Dimitry Hlinka conçoit et réalise des objets conjuguant les savoir-faire manuels et numériques, véritable terrain d’expérimentation aux frontières du design et de la technique artisanale.

  • 2011-2015Brevet des Métiers d’Art en ébénisterie. Diplôme de Marqueterie et Master d’art appliqué en design (Ecole Boulle, Paris)
  • 2016-2017Résidence avec des maitres bamboutiers à Nantou (Taïwan) puis résidence au National Taiwan Craft Research Institute à Nantou pour la conception d’un vélo électrique en bambou.
  • 2018Workshop à la Shanghaï Art Design Academy (Chine)
  • 2019Participation à l’exposition collective “Savoir-faire des Takumi » à Kyoto
  • 2020Récompense Dialogues du Prix Liliane Bettencourt pour l'intelligence de la main®