En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus

X

Prix Liliane Bettencourt pour le chant choral en partenariat avec l'Académie des Beaux-Arts

  • Prix Liliane Bettencourt pour le chant choral

    La création du Prix Liliane Bettencourt pour le chant choral en 1989 est l’une des premières initiatives de la Fondation Bettencourt Schueller après sa création. Elle résulte d’une volonté partagée de la Fondation et de l’Académie des beaux-arts d’encourager les chœurs français et de contribuer au développement et au rayonnement de cette discipline artistique exceptionnelle.

    La Fondation et l’Académie des beaux-arts ont souhaité que le Prix mette plus particulièrement en valeur le travail exceptionnel et la grande diversité des maîtrises et chœurs d’enfants. Vivier essentiel pour les chœurs amateurs et professionnels, ceux-ci sont un acteur majeur pour le renouveau des publics et la revalorisation de la pratique du chant choral en France.

    Le Prix Liliane Bettencourt pour le chant choral récompense un chœur d’excellence et encourage un projet de développement.

    • Dotation : 50 000 euros
    • Accompagnement jusqu’à 100 000 euros

     

    COMMENT ÊTRE CANDIDAT AU PRIX LILIANE BETTENCOURT POUR LE CHANT CHORAL ?

    L'appel à candidatures pour l'édition 2021 est désormais clos. Rendez-vous bientôt pour l'édition 2022 qui sera consacrée aux chœurs professionnels.

    Le lauréat est choisi à l’issue d’un concours.

    Après une vérification de la recevabilité des dossiers de candidature effectuée par la Fondation Bettencourt Schueller, un jury, composé de membres de la section de composition musicale de l’Académie des beaux-arts et de personnalités qualifiées du monde de la musique, procède à la sélection du lauréat. Les candidats sont évalués sur leurs qualités musicales et la qualité du projet artistique.

    Après avoir mis en valeur en 2020 le travail exceptionnel du Concert Spirituel, dirigé par Hervé Niquet, l’édition 2021 est consacrée exclusivement aux maîtrises et chœurs d’enfants.

     

    Le Prix Liliane Bettencourt pour le chant choral récompense un chœur d’excellence et encourage un projet de développement.

    • Dotation : 50 000 €
    • Accompagnement : jusqu’à 100 000 €

     

     

    Le Jury 2020

    Thierry Escaich, Président du jury, Compositeur, organiste et membre de la section de composition musicale de l’Académie des beaux-arts

    Jérémie Rhorer, Compositeur et Chef d’orchestre du Cercle de l’Harmonie

    Régis Campo, Auteur-Compositeur et membre de la section de composition musicale de l’Académie des beaux-arts

    Laurent Bayle, Directeur général de la Philharmonie de Paris

    Gilbert Amy, Compositeur, chef d'orchestre, membre de la section de composition musicale de l'Académie des beaux-arts

    Sofi Jeannin, Directrice musicale de la Maîtrise de Radio France et directrice du choeur de la BBC (BBC Singers)

    Ruth Mackenzie, Directrice artistique du Théâtre du Châtelet

    Laurence Equilbey, Chef d’orchestre et directrice musicale d'accentus et Insulta Orchestra

     

    Ce texte est publié sous licence Creative Commons.

Les lauréats

2021
Close La Maîtrise de Sainte-Anne-d'Auray

La Maîtrise de Sainte-Anne-d’Auray, dirigée par Gilles Gérard, est engagée depuis plus de 20 ans au service de la musique et des enfants. Témoins de la maturité de cet ensemble et de son engagement, l’excellence vocale, la palette variée des timbres et des nuances ont d’emblée conquis les jurés, mais ceux-ci ont tenu à saluer d’autres spécificités encore dont la richesse de son répertoire.

L'EXCELLENCE D'UN CHOEUR

L’excellence d’un chœur, le goût d’une culture locale…. Née en 2000, la Maîtrise de Sainte-Anne-d’Auray, adossée au groupe scolaire éponyme, fédère plus de cent élèves du CE2 à la terminale au sein de trois chœurs : la Pré-maîtrise à l’école primaire, la Maîtrise au collège et l’Ensemble vocal au lycée. Le répertoire de la Maîtrise mêle les grandes œuvres de la musique sacrée occidentale (Paulus de Mendelssohn, Requiem de Fauré, de Brahms) à celles de musiciens contemporains (Miserere d’Eric Tanguy, Oratorio de Mathilde Malenfant), sans oublier des pièces de musique traditionnelle bretonne.

LE GOÛT D'UNE CULTURE LOCALE

Située dans le Morbihan, la Maîtrise de Sainte-Anne-d’Auray s’attache à faire rayonner le riche patrimoine de la région et à offrir le plaisir de la musique à des enfants issus de territoires ruraux éloignés des circuits de culture, le tout dans une démarche militante. L’ensemble produit régulièrement des concerts qui fédèrent la population alentour et multiplie les collaborations avec d’autres chœurs d’enfants français (maîtrise de Bretagne) mais aussi étrangers, comme les maîtrises et chœurs de Worcester, Saint-Gall et Uppsala et des orchestres professionnels. Une façon, là encore, de s’ouvrir au monde…

 

Cette maîtrise fait éclore des personnalités lyriques de grand talent mais elle offre à tous les enfants, quel que soit leur niveau, une relation intime avec la musique, une richesse dont chacun fera ce qu’il veut ou peut. Très ancrée dans un territoire rural où les jeunes n’ont pas toujours de formation musicale préalable, cette maîtrise est un formidable vecteur de l’amour de la musique. Et de sa transmission

Nicolas Bucher, directeur du Centre de musique baroque de Versailles

 

Pour toutes les photographies : © Pierre Hybre / MYOP. 

30 ans d'engagement en faveur du chant choral

La Maîtrise de Sainte-Anne-d'Auray

La Maîtrise de Sainte-Anne-d’Auray a été créée dans une zone loin des grandes agglomérations en septembre 2000. Sous la houlette de l’association Centre de musique sacrée née en 1999, cette nouvelle structure maîtrisienne a été porté par l’évêque de Vannes et elle a suscité un vif intérêt des institutions publiques locales et nationales. A Sainte-Anne-d’Auray, la Maîtrise s’inscrit donc dans une tradition du lieu (haut lieu de pèlerinage) mais également dans le mouvement de renaissance des Maîtrises en France initié par le ministère de la Culture au cours des années 1980 et 1990.

La Maîtrise de Sainte-Anne-d’Auray est un cursus chant choral qui accueille des élèves du CE2 à la Terminale au sein de trois chœurs. Elle a naturellement sa place dans l’animation et l’embellissement de la liturgie de la basilique qui jouxte ses bâtiments. Mais au-delà de sa fonction en liturgie, la Maîtrise participe à une saison de concerts et fait rayonner la musique sacrée au-delà des murs. Soutenue par l’Education nationale (jusqu’à la Terminale) avec des moyens académiques, la Maîtrise bénéficie également du soutien constant des partenaires publics et privés.

  • 1999préfiguration de la Maîtrise (mise en place de partenariats avec l’Education Nationale, la Direction Diocésaine de l’Enseignement Catholique et le groupe scolaire, le Diocèse de Vannes) et recrutements du chef de chœur Richard Quesnel.
  • 2000création de la Maîtrise à l’école primaire et au collège.
  • 2001enregistrement du premier disque de la Maîtrise : Musique à Sainte-Anne-d’Auray. Adhésion à l’Institut Français d’Art Choral.
  • 2004extension de la Maîtrise au lycée.
  • 2007L’Arche de Noé de Benjamin Britten par la Maîtrise, les classes d’éveil au chant, accompagnées par un ensemble instrumental sous la direction de Richard Quesnel. Soutien de la Fondation Bettencourt Schueller en faveur de la structuration de l'association.
  • 2009-2011enregistrement du quatrième disque consacré à la thématique de Noël (hymnes grégoriennes, œuvres de Richard Quesnel, Olivier Ledbury, noëls traditionnels).
  • 2009Paulus de Felix Mendelssohn avec la Maîtrise, le chœur Mélisme(s) et l’Orchestre Symphonique de Bretagne (direction : Olari Elts)
  • 2012premier projet pédagogique
  • 2016Requiem de Gabriel Fauré par la Maîtrise et le chœur du Trinity Hall de Cambridge (direction Andrew Arthur)
  • 2017Gilles Gérard devient chef principal de la Maîtrise. Premier échange avec le chœur de la Cathédrale de Worcester (Grande-Bretagne).
  • 2018Ein deutches Requiem de Johannes Brahms
  • 2021Prix Liliane Bettencourt pour le chant choral
Gilles Gérard, chef de choeur
  • 1973Naissance à Charleville Mézières, d’une famille non musicienne
  • 1990-2000Études au conservatoire de Nantes, cursus de musicologie à Tours, poursuite de sa formation en Angleterre
  • 2000-2017Chef de chœur du collège-lycée La Perverie
  • 2017-2021Chef de chœur principal de l’Académie de Musique et des Arts Sacrés de Sainte-Anne-d’Auray