En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus

X

Fondation du patrimoine

La mission de sauvegarde et de valorisation des sites non protégés de la Fondation du patrimoine s’est élargie à la transmission des métiers liés à la préservation du patrimoine bâti et mobilier.

Valoriser les métiers du patrimoine

Depuis sa création en 1996, la Fondation du patrimoine a rendu possible la sauvegarde de milliers de sites du patrimoine bâti, mobilier et naturel qui ponctuent le paysage de la France et en garantissent la diversité.
En 2011, elle s’est aussi engagée pour la valorisation des métiers du patrimoine. La restauration du patrimoine est en effet étroitement liée aux savoir-faire de professionnels talentueux et bien formés. Or ces corps de métiers souffrent souvent d’une pénurie de personnes qualifiées. C’est pourquoi la Fondation du patrimoine a souhaité soutenir les professions liées à sa mission de préservation en créant un fonds spécifique.

Transmettre des savoir-faire, gages de talent et de qualité

Depuis 2011, quatre axes orientent les actions financées par le fonds :

  • la formation d’apprentis : les artisans d’art sont encouragés à prendre le temps de transmettre leurs savoir-faire qui reposent sur la maîtrise de techniques traditionnelles. Plus d’une centaine d’actions ont été menées dans vingt-deux régions françaises ;
  • l’insertion sociale et professionnelle des personnes en difficulté ;
  • la sensibilisation des jeunes, des familles et du milieu éducatif par une plus grande information sur ces métiers et les cursus de formation qui y préparent
  • la promotion de la création d’entreprise, essentielle à la pérennisation de ces professions.

La Fondation Bettencourt Schueller, qui soutient depuis longtemps la mission première de préservation du patrimoine bâti non classé de la Fondation du patrimoine, a voulu s’engager aussi pour la transmission des savoir-faire, la formation des jeunes, l’insertion professionnelle, la création d’entreprise… autant d’actions dont elle connaît la valeur.

 

  • 1/2

    programme de formation

  • 2/2

    programme de formation

Haut
de page