En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus

X

Prix Liliane Bettencourt pour l'intelligence de la main - Talents d'exception

Les lauréats

2018
Close Black Ocean : Prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main - Talents d’exception 2018
  • 1/6

    Black Ocean

    © S. Zenon pour la Fondation Bettencourt Schueller

  • 2/6

    Black Ocean

    © S. Zenon pour la Fondation Bettencourt Schueller

  • 3/6

    Black Ocean

    © S. Zenon pour la Fondation Bettencourt Schueller

  • 4/6

    Black Ocean

    © S. Zenon pour la Fondation Bettencourt Schueller

  • 5/6

    Black Ocean

    © S. Zenon pour la Fondation Bettencourt Schueller

  • 6/6

    Black Ocean

    © S. Zenon pour la Fondation Bettencourt Schueller

Le prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main - Talents d’exception 2018 récompense Julien Vermeulen, artiste plumassier, pour l'oeuvre "Black Ocean" (2017).

« La connaissance, et l’illusion de la connaissance…… »

Le thème aurait pu alimenter un précis de philosophie, il a nourri l’imaginaire du jeune artiste plumassier, Julien Vermeulen, qui a conçu, pour l’espace du Toguna au coeur du Palais de Tokyo, un mur immense fait de plumes noires acérées. Un mur comme une gigantesque vague qui se veut le symbole du mythe d’Icare ; le jeune héros de la mythologie grecque qui refuse d’écouter les conseils de son père et s’envole vers le soleil où il brûle ses ailes de cire avant de se noyer dans la mer Egée. « Tout est symbole dans cette oeuvre », aime à rappeler le plumassier. « Le noir profond évoque l’ignorance ; les plumes, le battement des ailes ; leur mouvement, les vagues de l’océan ».

Pour réaliser cette installation baptisée Black Ocean et qui lui a permis de décrocher la récompense Talents d’exception, Julien Vermeulen a utilisé plus de 12 000 plumes de palette de dinde. Chacune a été taillée à la main en forme de flèche, colorée à l’encre de Chine et assemblée aux autres à l’aide d’une agrafeuse pneumatique. 

Le premier motif est en quinconce et un ensemble de lignes de fuite crée ensuite une perspective qui dessine vagues et volutes, grâce à une savante inclinaison des plumes. Ce mur possède des propriétés d’isolation phonique qui permettent à l’observateur de se plonger dans l’oeuvre et ses symboles. Invitation à la réflexion, à l’émergence de l’émotion.

Au sein du Toguna, la pièce de Julien Vermeulen laisse entrevoir par une fente une bougie conçue par l’artiste Jean-Marc Ferrari, dont la flamme n’est qu’un reflet. Ces deux pièces forment Illusion, soeur d’Icare, d’après Rodin. Une oeuvre qui fusionne de façon naturelle esthétique et philosophie, art et artisanat d’art.

Black Ocean est l’allégorie du mythe d’Icare
et elle porte à mes yeux une idée forte. La défiance et
l’ignorance sont dangereuses, elles peuvent aller jusqu’à tuer.

Julien Vermeulen, artiste plumassier.

?>
JulienVermeulen

Le jeune artiste plumassier Julien Vermeulen décroche la récompense Talents d’exception avec son oeuvre "Black Ocean" qui a conçu , pour l'espace du Toguna au coeur du Palais de Tokyo, un mur immense fait de plumes noires acérées.

  • 2012BTS de design à l’école Duperré
  • 2013-142013-14. Assistant-styliste pour la maison Jean Paul Gaultier et plumassier pour la maison Lemarié
  • 2014CAP plumassier au lycée Octave Feuillet
  • 2015Grand prix de la création de la ville de Paris