En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus

X

Prix Liliane Bettencourt pour l'intelligence de la main - Talents d'exception

Les lauréats

2019
Close The Beginning : Dark Matter, 2018
  • 1/17

    The Beginning : Dark Matter

    © S. Zenon pour la Fondation Bettencourt Schueller

  • 2/17

    The Beginning : Dark Matter

    © S. Zenon pour la Fondation Bettencourt Schueller

  • 3/17

    The Beginning : Dark Matter

    © S. Zenon pour la Fondation Bettencourt Schueller

  • 4/17

    The Beginning : Dark Matter

    © S. Zenon pour la Fondation Bettencourt Schueller

  • 5/17

    The Beginning : Dark Matter

    © S. Zenon pour la Fondation Bettencourt Schueller

  • 6/17

    The Beginning : Dark Matter

    © S. Zenon pour la Fondation Bettencourt Schueller

  • 7/17

    The Beginning : Dark Matter

    © S. Zenon pour la Fondation Bettencourt Schueller

  • 8/17

    The Beginning : Dark Matter

    © S. Zenon pour la Fondation Bettencourt Schueller

  • 9/17

    The Beginning : Dark Matter

    © S. Zenon pour la Fondation Bettencourt Schueller

  • 10/17

    The Beginning : Dark Matter

    © S. Zenon pour la Fondation Bettencourt Schueller

  • 11/17

    The Beginning : Dark Matter

    © S. Zenon pour la Fondation Bettencourt Schueller

  • 12/17

    The Beginning : Dark Matter

    © S. Zenon pour la Fondation Bettencourt Schueller

  • 13/17

    The Beginning : Dark Matter

    © S. Zenon pour la Fondation Bettencourt Schueller

  • 14/17

    The Beginning : Dark Matter

    © S. Zenon pour la Fondation Bettencourt Schueller

  • 15/17

    The Beginning : Dark Matter

    © S. Zenon pour la Fondation Bettencourt Schueller

  • 16/17

    The Beginning : Dark Matter

    © S. Zenon pour la Fondation Bettencourt Schueller

  • 17/17

    The Beginning : Dark Matter

    © S. Zenon pour la Fondation Bettencourt Schueller

Le prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main - Talents d’exception 2019 récompense Jeremy Maxwell Wintrebert, souffleur de verre à la bouche et à main levée, pour The Beginning : Dark Matter (2018)

Avec The Beginning : Dark Matter, Jeremy Maxwell Wintrebert a sans doute réussi l’une des fusions les plus abouties entre art et artisanat d’art, démontrant une fois de plus la fluidité naturelle entre ces deux univers.

À la fois puissante et poétique, l’œuvre primée se veut tout d’abord porteuse d’un message. « Avec cette constellation murale, composée de quinze cives dont la juxtaposition forme un magma circulaire, j’ai voulu exprimer le symbole de la matière originelle », dit Jeremy Maxwell Wintrebert. Ce travail témoigne également d’une absolue maîtrise technique puisque Jeremy fusionne son propre verre, poursuivant un voyage au cœur de la matière dont chaque geste impose une exécution au millimètre. A partir d’un mélange de silice et de matériaux venus de Suède, mis en fusion dans un four à 1280°, Jeremy a soufflé le verre à la bouche et à main levée, sans aucun moule pour réaliser la forme finale de l’objet. Celle-ci tient à son seul talent : une maîtrise experte de la gravité, du mouvement et de la température. À l’aide d’une canne à souffler, il a opéré un premier cueillage du verre en fusion qu’il a façonné en faisant tournoyer la canne. Alternant soufflage et marbrage pour obtenir tour à tour les quinze cives de verre qui constituent l’œuvre, auxquelles il a ajouté la couleur noir ébène, il veille au parfait dosage de sa quantité pour que celle-ci se révèle à la fois profonde et homogène. La quête de la forme parfaite s’est alors poursuivie. Jeremy a façonné l’une après l’autre ces cives (de 5 à 7 kg) sous l’effet d’une réchauffe régulière (pour conserver le matériau en fusion) et de rotation rapide. Déterminant, le moment du soufflage doit toujours être exécuté avec la plus grande maîtrise, chaque erreur pouvant se solder par une blessure, chaque goutte de sueur tombée sur le verre risquant de la fissurer. Arrivées à leur forme finale, les cives ont été refroidies puis assemblées sur un panneau de bois. L’avènement d’une œuvre rare qui symbolise la quête de l’auteur sur les sources de l’univers et de la vie.

 

Cette œuvre est pour moi l’aboutissement de 20 années d’une recherche inspirée par le travail de la matière. Cette recherche m’a permis d’exprimer une créativité qui est - à mes yeux, une énergie à part entière.

                                                                                                                                                                                                       Jeremy Maxwell Wintrebert

 

Jeremy MaxwellWintrebert

Jeremy Maxwell Wintrebert, souffleur de verre à la bouche et à main levée. Vit et travaille à Paris.

  • 2001-2006Apprenti souffleur à l’atelier Jaime Guerrero (Los Angeles), au Chihuly Studio (Seattle), chez Lino Tagliapietra (Seattle) et chez Davide Salvatre (Murano)
  • 2009Expose au salon Maison&Objet
  • 2011Enseigne au Cerfav - Centre européen des recherches et de formation aux arts verriers (Pantin)
  • 2014Participe à l’exposition « Human Nature » au Victoria and Albert Museum (Londres)