En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus

X

Apprentis d’Auteuil

La Touline, un accompagnement pour les jeunes qui sortent de l’Aide Sociale à l’Enfance.

Les « sorties sèches » de l’Aide Sociale à l’Enfance

Chaque année en France, des jeunes qui ont grandi en foyer ou en famille d’accueil, après avoir été retirés à leurs parents maltraitants ou gravement défaillants, basculent dans la grande pauvreté quand ils atteignent 18 ans. A l’âge de la majorité, ils sortent des dispositifs de protection de l’enfance, souvent sans avoir eu le temps d’obtenir un diplôme, un métier, de consolider les repères indispensables pour préparer leur vie d’adulte… Ces enfants déjà très fragilisés par leurs parcours de vie doivent être autonomes du jour au lendemain à un âge où peu de jeunes le sont. La fin de l'accompagnement sonne comme un nouvel abandon, dans un parcours de vie déjà constitué de multiples ruptures. Le risque de baisser les bras et de se marginaliser est grand. Le résultat est dramatique : on estime qu’un quart des personnes sans domicile fixe en France sont des anciens de l’Aide sociale à l’enfance.

Devant l'urgence de la situation et la détresse de ces jeunes, Apprentis Auteuil qui agit depuis 150 ans dans le domaine de la protection de l’enfance, a mis en place en 2016 un dispositif, La Touline, qui vise à organiser une période de transition entre la vie en foyer et l'autonomie complète des jeunes (une touline est un cordage marin qu'on envoie d'une embarcation vers le port pour s'y amarrer).

Un accompagnement des jeunes sur mesure

Chaque Touline est gérée par un coordinateur qui propose un accompagnement sur-mesure et à la carte aux jeunes majeurs qui sortent des foyers. Les jeunes peuvent volontairement solliciter ce professionnel, à l'écoute de leurs besoins, pour être soutenus dans leurs démarches d'insertion sociale et professionnelle, aidés pour consolider leurs bases et s'assumer en tant qu'adultes autonomes. Le jeune n’est plus seul : bien qu'il ne soit plus pris en charge financièrement, ni hébergé, il reste soutenu et accompagné par un professionnel.

Cet accompagnement concerne les différents champs d’accès à l’autonomie et à la vie d’adulte : recherche d’un logement, accès à une formation, un emploi, démarches administratives, accès aux soins, soutien en cas de solitude etc.

Les Toulines s'appuient sur un réseau d’associations partenaires et de bénévoles pour aider et accompagner les jeunes. Depuis 2016, six Toulines ont été ouvertes à Dijon, Lille, Paris, Lyon, Nantes et dans le Val d’Oise.

Un développement rapide pour aider plus de jeunes

Fort du succès de la phase expérimentale du dispositif et des résultats très positifs mis en avant par une étude d’impact fin 2018, Apprentis d’Auteuil a décidé de faire de la Touline un de ses programmes prioritaires et d’accélérer son développement en ouvrant 10 nouvelles Toulines en 2019 et 2020 afin d’aider un plus grand nombre de jeunes à leur sortie des foyers.

Le soutien de la Fondation est capital dans la mise en œuvre de ce plan de développement et va permettre également de renforcer les Toulines existantes afin d’améliorer la qualité de l’accompagnement.

La Fondation est fière d’être aux côtés de ce projet qui vient en aide à une jeunesse trop souvent délaissée malgré son extrême fragilité.

 

 

Avant il y avait beaucoup de choses que je ne comprenais pas, par exemple le fonctionnement de la sécu, comment chercher un emploi, faire un CV. Maintenant je sais le faire.

 

Mathieu, 21 ans

 

La Touline donne la possibilité de faire confiance à quelqu’un qu’on peut appeler si un jour il y a quelque chose qui bloque. 

 

Soizic, 19 ans.

  • 1/3

    © JP Pouteau/Apprentis d’Auteuil

  • 2/3

    © JP Pouteau/Apprentis d’Auteuil

  • 3/3

    © JP Pouteau/Apprentis d’Auteuil

Haut
de page