SOPHIE
AIMON

Comprendre les états mentaux liés à la faim et leurs dysfonctionnements

Prix Bettencourt pour les jeunes chercheurs - 2012

Avec les techniques actuelles, il est impossible d'établir une carte complète de l’activité du cerveau corrélée à un état mental chez l’humain. Néanmoins, certains états mentaux étant corrélés à des comportements observés chez les animaux, Sophie Aimon propose d’étudier l’activité neuronale du cerveau de la mouche à vinaigre (drosophile), avant, pendant et après s’être nourrie. L’objectif est de comprendre les mécanismes régissant les états mentaux relatifs à la faim afin de proposer de nouvelles approches pour traiter leurs dysfonctionnements (comme le diabète, l’obésité ou l’anorexie).

aimon.sophie@gmail.com

SOPHIEAIMON

UNIVERSITY OF CALIFORNIA, SAN DIEGO, ETATS-UNIS


NEUROSCIENCES


Thèse : Etude d’un canal potassique voltage dépendant reconstitué dans des vésicules unilamellaires géantes.

Université Pierre et Marie Curie, Paris VI - Ecole doctorale : La physique, de la particule à la matière condensée/ Laboratoire UMR 168 CNRS de l’Institut Curie, Paris.


Stage post-doctoral : « Etablissement d’une carte d’activité neuronale corrélée aux états mentaux relatifs à la faim chez la drosophile ».

Kavli Institute for Brain and Mind de l’University of California, San Diego, à La Jolla (USA) sous la direction du Dr. Ralph J. Greenspan.


aimon.sophie@gmail.com