En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus

X

Vœux 2018 de la présidente

Comme il est bienfaisant, cet optimisme renaissant qui souffle à nouveau dans notre pays ! C’est comme si, soudain, nous avions décidé qu’on peut à nouveau avoir confiance, en nous-mêmes et dans notre avenir commun…

Notre famille et la Fondation ont la longue conviction, sans cesse confirmée par l’expérience, que la France est riche d’un très grand nombre de talents et d’initiatives dans ces domaines-clés pour le bien commun que sont les sciences de la vie, les arts et la solidarité.

Nous savons que c’est en les encourageant, en les aidant à aller plus loin que nous imaginerons ensemble, concrètement, des réponses au service des hommes et des femmes de notre temps ; en accompagnant et en valorisant ceux qui proposent une approche audacieuse et créative.

En 2017, année particulièrement dense, le nombre des projets que nous avons soutenus a été le plus important depuis la création de notre Fondation familiale. C’est d’abord à ma Mère que nous devons cela. Vos témoignages de sympathie et d’amitié nous ont donné la force et le courage de surmonter la douleur de sa disparition et je vous en remercie de tout cœur.

Au service des talents, sans cesse revigorée par la magnifique énergie de ces acteurs engagés qui croient en l’Homme et œuvrent chaque jour avec implication, la Fondation Bettencourt Schueller aborde l’année 2018 avec confiance. Notre dernier Conseil d’Administration a décidé plusieurs nouveaux soutiens qui toucheront indirectement plus de 55 000 bénéficiaires, personnes fragiles, familles à reloger, personnes handicapées, jeunes en parcours d’insertion, réfugiés… sans oublier la formation des éducateurs.

De beaux projets portés depuis plusieurs années verront aussi le jour cette année. La liste en est longue mais permettez-moi de citer l’ouverture de la maison France Répit à Lyon, du jardin réaménagé de la maison Jeanne Garnier à Paris, le lancement de courtes vidéos pour aider les parents d’enfants autistes dans les situations de la vie quotidienne, l’ouverture de nouvelles écoles de production.

Les arts seront également à l’honneur, avec l’ouverture du Toguna au Palais de Tokyo, la formation de plusieurs centaines de chefs de chœurs, une exposition de lauréats du Prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main à Venise en septembre 2018…

En 2018 toujours, la mise en service d’un centre du CEA spécifiquement dédié à la lutte contre les maladies infectieuses à Fontenay-aux-Roses, le déploiement du programme médecine-sciences que nous avons créé avec l’Inserm et qui accueillera son 250ème brillant médecin-chercheur, l’inauguration du campus du Centre de recherches interdisciplinaires rue Charles V à Paris.

La liste est belle et longue…

Avec l’équipe passionnée et engagée de la Fondation, mon mari et moi vous souhaitons à tous une douce et heureuse année 2018.

Françoise Bettencourt Meyers
Présidente