En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus

X

Façonner l’avenir

 

Le 8 février 2016 s’ouvrira à l’Ecole nationale supérieure des Arts Décoratifs (EnsAD) le cycle de conférences Façonner l’avenir, dont l’ambition est de questionner les relations entretenues par les designers, et notamment les spécialistes de la création textile, avec les innovations technologiques. Alternant semaine intensive d’ateliers et conférences, Façonner l’avenir ambitionne en 2016 d’interroger le rôle que joue le temps dans les pratiques durables de création contemporaine, en lien avec la société, la (science-) fiction et la matérialité.

 

Ce cycle de conférences s’inscrit dans le cadre de la Chaire Innovation & Savoir-faire créée en 2012 par l’EnsAD et la Fondation Bettencourt Schueller, qui s’est engagée à l’accompagner durant cinq années. Cette chaire fournit aux étudiants les clés de compréhension nécessaires pour maîtriser les enjeux que représentent l’innovation et les savoir-faire dans l’avenir de l’art et du design.

Elle est structurée autour de deux grands axes : l’éco design qui vise à intégrer les impacts environnementaux dès la conception des produits, et le design d’innovation qui associe les évolutions majeures qu’apportent les technologies numériques dans les métiers de la création.

Cette chaire permet un dialogue unique, intelligent et créatif, entre des personnalités, des techniques et des savoirs. Elle fait connaître le travail de ceux qui perpétuent les métiers manuels d’excellence et explore avec eux de nouveaux champs de création. Car son objectif est bien, au travers de cours, cycles de conférences, workshops, voyages d’étude, de favoriser la prise de risque et de donner aux étudiants le désir et l’audace d’expérimenter de nouvelles collaborations pour intégrer l’art et le design dans des domaines aussi variés que les sciences, l’environnement, la santé ou le social. 

Devenue aujourd’hui un exemple vivant et actif d’innovations favorisées par l’interdisciplinarité, elle ouvre des collaborations régulières avec des professionnels d’exception : maîtres d’art choisis par le ministère de la Culture, artisans d’art reconnus pour la qualité et l’excellence de leur savoir-faire… Ils sont invités à devenir des « passeurs » de solutions et de techniques face à des « penseurs » et témoignent de la capacité des créateurs à relever le défi de l’innovation sans perdre ni leur singularité ni leur savoir-faire.

Les workshops, une singularité de l'ENSAD

La chaire Innovation & Savoir-faire soutient l’engagement de l’Ecole de développer l’excellence d’enseignements et de recherches « à la française ». Pour ce faire, elle s’appuie sur des choix exigeants et invite des personnalités de référence, tous professionnels en activité.
Des workshops sont proposés au sein de l’école. Ils associent interventions magistrales et applications pratiques, une alternance nécessaire pour nourrir les étudiants de connaissances théoriques et de réalisations concrètes.
Les workshops s’adressent aux étudiants d’une année spécifique et d’un secteur particulier : design objet, design textile et matière, design vêtement, photo/vidéo, design graphique, image imprimée, art espace, architecture intérieure… En petits groupes, un dialogue fécond autour de la recherche et de la création peut alors s’instaurer avec les artisans d’art et les designers.

 

La Maison Sophie Hallette

En 2014-2015, la maison Sophie Hallette, référence internationale de l’art de la dentelle et du tulle français, a accompagné 22 élèves de la chaire Innovation & Savoir-faire. Durant plusieurs semaines, les étudiants des spécialisations design textile et matière et design vêtement ont travaillé avec cette dentelle d’exception, explorant des voies inédites. Comme l’explique Maud Lescroart, directrice marketing de la maison Sophie Hallette, « cette expérience s’est révélée très enrichissante. Les étudiants ont porté un regard totalement novateur sur la dentelle, livrant des créations d’une grande originalité : une paroi acoustique en dentelle, une lampe, des réalisations avec inclusions de savon et même de béton. Nous travaillons régulièrement avec les écoles d’art mais cette première expérience avec l’Ecole nationale supérieure des Arts Décoratifs fut pour nous extrêmement positive ». L’ensemble des travaux sera exposé du 16 janvier au 31 décembre 2016 à la Cité de la dentelle à Calais. Une belle reconnaissance pour ces créateurs en devenir.

La Manufacture de Sèvres

Dans le même esprit, les élèves de 3ème année design objet ont pu travailler avec la Manufacture de Sèvres. Le principe de ce workshop est de faire découvrir aux étudiants les 27 gestes réalisés dans la chaîne de production de la manufacture. Ils ont ensuite été invités à en choisir quelques-uns pour les révéler et les sublimer à travers la création ou l’adaptation d’un objet de la collection. Un travail sur la trace et la mémoire, qui se doit de respecter l’excellence des savoir-faire, la finesse de la porcelaine ou la profondeur d’une couleur.

 

  • 1/13

    Workshop Sophie Hallette (c) L.Sudre Ensad

  • 2/13

    Workshop Sophie Hallette (c) L.Sudre Ensad

  • 3/13

    Workshop Sophie Hallette (c) L.Sudre Ensad

  • 4/13

    Workshop Sophie Hallette (c) L.Sudre Ensad

  • 5/13

    Workshop Sophie Hallette (c) L.Sudre Ensad

  • 6/13

    Workshop Sophie Hallette (c) L.Sudre Ensad

  • 7/13

    Workshop Sophie Hallette (c) L.Sudre Ensad

  • 8/13

    Workshop Sophie Hallette (c) L.Sudre Ensad

  • 9/13

    Workshop Sophie Hallette (c) L.Sudre Ensad

  • 10/13

    Workshop Sophie Hallette (c) L.Sudre Ensad

  • 11/13

    Workshop Sophie Hallette (c) L.Sudre Ensad

  • 12/13

    Workshop Sophie Hallette (c) L.Sudre Ensad

  • 13/13

    Workshop Sophie Hallette (c) L.Sudre Ensad