En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus

X

Cathédrale Sainte-Geneviève de Nanterre

La cathédrale Sainte-Geneviève de Nanterre, dans son ambitieux projet de rénovation, privilégie la création en faisant appel à des artisans d’art dans le domaine du verre, du métal et de la pierre.

 

Poursuivre la construction d’une cathédrale !

La cathédrale de Nanterre abrite un patrimoine artistique unique en France.
Sa construction remonte au XIIIème siècle pour le clocher et à la période 1925-1935 pour le corps du bâtiment. La cathédrale est inscrite depuis 2010 à l’inventaire des monuments historiques.

La cathédrale Sainte-Geneviève de Nanterre a vocation à devenir pour le diocèse un édifice ouvert au cœur de la ville, attractif pour un public plus nombreux, à l’image de la figure de Sainte Geneviève, femme de foi engagée dans la cité. L’originalité de ce projet va bien au-delà de la rénovation du monument : il s’agit de poursuivre la construction d’une cathédrale.

Un architecte de renommée internationale au chevet de la cathédrale

La restauration a été confiée par l’évêque de Nanterre à un architecte des monuments historiques de renommée internationale, Jean-Marie Duthilleul, aidé de Benoît Ferré. Les aspects de son projet ambitieux sont multiples :

  • réfection de 1 500 m2 de fresques,
  • aménagement du chœur,
  • augmentation de 30 % du nombre de places assises,
  • création d’un baptistère,
  • rénovation et agrandissement de la sacristie,
  • rénovation et accessibilité de la crypte,
  • rénovation et création de vitraux,
  • amélioration de l’éclairage et de l’acoustique,
  • réfection des sols de la nef,
  • rénovation du puits.

Privilégier la création

Cette restauration valorise le travail de création porté par des artisans d’art.
 

Création d’un nouveau mobilier liturgique

La rénovation du chœur appelait la création d’un nouveau mobilier liturgique, dessiné par l’architecte et réalisé par DBPM et Bruno et Nicole Martin. Le baptistère en travertin clair peut accueillir des adultes, comme dans la tradition orthodoxe. L’eau y ruisselle en continu, illustrant la fécondité baptismale. La ligne est épurée et la matière noble. L’ambon réalisé dans la même pierre est plus en harmonie avec l’autel majeur.

Création de vitraux

Dans la principale chapelle, de nouveaux vitraux créés par les ateliers Duchemin filtrent la lumière et éclairent avec douceur les fresques de la façade. Pour l’harmonie du lieu, les mêmes vitraux ornent quatre autres ouvertures voisines. Des vitraux en verre soufflé éclairent la chapelle de l’entrée, qui abrite le vaisseau-reliquaire de Sainte Geneviève.

« Le Moyen Âge n’a pas le monopole de la création artistique et culturelle, une nouvelle génération de bâtisseurs de cathédrale s’est levée aujourd’hui. »

 

  • 1/6

    Baptistère

  • 2/6

    Cathédrale de Nanterre

  • 3/6

    Couverture Cathédrale

  • 4/6

    Fresque Anne Prophetesse

  • 5/6

    Fresque Jean Baptiste

  • 6/6

    Fresque Veni Creator

Haut
de page